Ecoutez Radio Sputnik
    L'Eglise orthodoxe n'est pas indifférente aux tenues des Russes

    L'Eglise orthodoxe n'est pas indifférente aux tenues des Russes

    Société
    URL courte
    0 0 0
    S'abonner

    La Russie aura-t-elle un code vestimentaire unique?

    Telle est la question discutée actuellement et très sérieusement suite à l'initiative de l'Église orthodoxe russe mécontente des habitudes vestimentaires des Russes.

    L'archiprêtre Vsevolod Tchapline, directeur du Département des relations entre l'Église et la société, nous propose de réfléchir sur notre façon de nous habiller. Selon lui, l'état psychique et psychologique est en relation directe avec l'apparence:

    « La société prend progressivement conscience de la relation directe qui existe entre le comportement de l'individu et ses chances au bonheur. Si la personne est habillée ou se comporte de façon désinvolte, elle en voit les conséquences négatives dans ses relations avec le sexe opposé et dans sa vie en général. En fait, chacun doit décider par lui-même ce qui est décent et ce qui ne l'est pas. Pour moi, il est absolument évident que lorsqu'une personne porte une sorte de sous-vêtement en lieu public, ce n'est pas normal ».

    Si le code vestimentaire unique a été proposé à tous, c'est bien l'apparence des femmes qui a provoqué le débat. Peut-être, suite à une interview donnée par le père Vsevolod dans laquelle il explique ce que les femmes russes doivent éviter de faire si elles veulent trouver un mari. De son point de vue, la femme ne doit pas être «vêtue ou maquillée comme un clown en espérant ainsi faire connaissance avec un homme dans la rue, le métro ou encore dans un bar. Elle ne trouvera pas de compagnon mais risque de tomber sur un idiot bourré ».

    La Constitution russe interdit d'édicter un code vestimentaire obligatoire pour tout le monde. Il n'y a pas de loi imposant un «dress code» à l'exception des employés de certaines organisations. Voici l'opinion du directeur du Centre de psychologie pratique, Sergueï Klutchnikov:

    « Cela ne doit pas être une décision imposée d'«en-haut» car elle ne pourra produire qu'un seul effet : un rejet pure et simple. Il est vrai que la mode et l'apparence des jeunes gens d'aujourd'hui sont controversées. Parfois il s'agit d'épater ce qui suscite l'agacement chez les gens plus âgés. On comprend que l'Église orthodoxe se préoccupe des mœurs et de la préservation des traditions. Ce qui peut engendrer des initiatives très radicales. Tout comme les jeunes qui adoptent un style vestimentaire radical, cette proposition de limiter les gens dans leurs goûts est radicale ».

    Il existe des codes vestimentaires professionnels dans notre pays, aux États-Unis ou encore en Europe. Ainsi la politique corporative des banques ou des grandes entreprises exige une longueur de jupe déterminée et chasse le jean et le short du bureau. Quant au code vestimentaire proposé par l'Église orthodoxe à tous les Russes, Vsevolod Tchapline n'en a donné aucun détail. A suivre.

    Lire aussi:

    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    «L’armée française n’est pas venue au Niger par hasard!» – ministre d’État nigérien
    Des terroristes de Daech arrêtés à Moscou par les forces spéciales russes - vidéo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik