Ecoutez Radio Sputnik
    Les employeurs européens sont à la recherche des spécialistes russophones

    Les employeurs européens sont à la recherche des spécialistes russophones

    Société
    URL courte
    0 20

    La langue russe occupe la quatrième position parmi les langues les plus répandues dans l'Union européenne.

    6% de la population de l'UE soit près de 30 millions de personnes maîtrisent la langue russe, annonce-t-on dans un nouveau rapport de la Commission européenne. D'ailleurs, les compagnies européennes commencent à embaucher plus activement des russophones.

    L'été approche et en Lituanie, on commence à chercher des russophones ou bien des personnes maîtrisant quelque peu cette langue. Les entrepreneurs lituaniens qui travaillent dans le domaine du tourisme ont perdu l'espoir de voir sur leur territoire les touristes venus d'Europe occidentale, maintenant, ils placent leurs espérances dans les touristes Russes, Biélorusses et Ukrainiens.

    Dans d'autres pays, on a également besoin d'employés russophones, annonce le porte-parole du site letton « Evrokatalog » Alina Petropavlovskaya.

    "Les employés parlant la langue russe sont très demandés dans l'industrie touristique des pays européens. En Europe, on compte beaucoup sur les touristes venus de Russie car ils sont plus solvables que les touristes venus d’autre pays. On a besoin d'employés pour travailler avec les russophones, on a besoin entre autres de juristes et de comptables qui parlent russe".

    Dans les pays européens et de l'autre côté de l'Atlantique, on attend pas seulement la main d'œuvre et les nounous russes mais aussi des spécialistes hautement qualifiés. Cependant, on a toujours besoin de vendeurs parlant russe.

    Paris, Rome, Milan, Berlin, Prague, Barcelone sont les principaux lieux de pèlerinage des accros russes du shopping. Plusieurs magasins se sont orientés vers les clientèles russe et japonaise.

    On a toujours besoin de spécialistes russes hautement qualifiés dans le domaine des technologies IT, des mathématiques supérieures, de la physique, de la chimie, de la médecine et de la microbiologie. Les russes parlant anglais ainsi qu’une seconde langue européenne sont demandés dans les quartiers généraux et les représentations des organisations internationales : scientifiques, publiques, politiques et écologiques. En outre, il est possible de trouver un travail à l'étranger sans partir de Moscou.

    Selon les statistiques, les Russes travaillent dans le monde entier notamment dans les pays d'Amérique du Sud, en Europe, en Asie et même en Afrique. Il faut dire que ce sont plutôt les habitants des régions et non pas ceux de Moscou et Saint-Pétersbourg  qui ont l'intention de trouver un travail à l'étranger.

     


    Lire aussi:

    Juncker aux francophones: n’hésitez pas à parler français!
    La Russie exige de l’Ukraine le respect des droits de sa population russophone
    L’Onu appelée au secours des russophones en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik