Ecoutez Radio Sputnik
    Le divorce va-t-il de pair avec le mariage ?

    Le divorce va-t-il de pair avec le mariage ?

    Société
    URL courte
    0 01

    Contrairement à une idée reçue, les hommes redoutent le divorce beaucoup plus que les femmes. Les statistiques sont formelles : pour 21% d’hommes, le divorce est un vrai drame alors qu’il en est de même pour seulement 15% de femmes.

    Contrairement à une idée reçue, les hommes redoutent le divorce beaucoup plus que les femmes. Les statistiques sont formelles : pour 21% d’hommes, le divorce est un vrai drame alors qu’il en est de même pour seulement 15% de femmes.

    La majorité écrasante de Russes, soit 70%, sont convaincus que le divorce est une chose certes peu agréable mais souvent indispensable. Les hommes sont 60% à penser ainsi. Ce décalage est facile à expliquer, dit la docteure en sociologie Tatiana Gourko qui se spécialise en sociologie de famille et de relations sexospécifiques :

    « La femme russe a accédé à l’indépendance économique plus tôt que la femme occidentale. En Occident, le divorce est devenu à la mode plus tard, lorsque les femmes ont accédé au marché de travail. Chez nous, à l’époque soviétique la femme travaillait pratiquement sur un pied d’égalité avec l’homme, elle était économiquement indépendante et c’est elle qui était souvent à l’origine du divorce. Jusqu’aujourd’hui, nous avons toujours beaucoup de femmes qui réussissent dans leur vie professionnelle. Elles n’ont donc pas de raisons économiques pour préserver un mariage malheureux ».

    Le divorce va aujourd’hui de pair avec le mariage. Plus de deux tiers de divorcés indiquent les différences d’ordre psychologique ou la divergence des opinions comme motifs de divorce. Même les enfants n’influencent pas la décision des parents de divorcer. Les femmes ne les considèrent pas comme un obstacle alors que les hommes sont seulement 2% à penser à leurs enfants lorsqu’ils décident de demander le divorce.

    On entend de plus en plus souvent que le mariage est devenu désuet. Mais les spécialistes ne sont pas d’accord. La famille est toujours là mais elle a évolué. 30% de familles sont aujourd’hui monoparentales et le pourcentage de pères élevant seuls leurs enfants est en hausse.

    Aujourd’hui, le couple heureux a plus de côte que le couple stable même si les croyants ne partagent pas cette opinion. D’ailleurs, c’est parmi eux qu’on rencontre le plus de couples stables. Cela explique également pourquoi dans les pays à une forte composante religieuse, les mariages durent plus longtemps et les divorces sont rares.

    Pour les jeunes mariés, l’essentiel c’est de ne jamais oublier que le couple demande beaucoup de soins de la part tant du mari que de la femme.  

    Lire aussi:

    Cinq cas de divorce en Arabie saoudite que vous n’auriez jamais pu imaginer
    Le divorce instantané bientôt un crime capital en Inde?
    Un voile lui a empêché de voir sa femme avant le mariage et il le regrette profondément!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik