Ecoutez Radio Sputnik
    Forum de russophones de France

    Forum de russophones de France

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les réunions de travail du Forum russe ont démarré samedi dans l'ambassade de Russie en France, informe ITAR-TASS. Cette conférence a pour la première fois rassemblé toutes les unions de la diaspora russophone de France.

    Les russophones de France envisagent d'élire le Conseil de coordination et de discuter des projets de participation au programme des " prochaines saisons culturelles russo-françaises " en 2012.

    Saluant vendredi soir les participants à la conférence, l'ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov a indiqué que l'actuelle rencontre des russophones avait pour toile de fond les Journées européennes du patrimoine.

    L'émigration russe " a fait une contribution de taille à la diffusion à l'étranger de la langue et de la culture russe ", a souligné le diplomate.

    " Les émigrés ont vécu de dures épreuves, mais  ils ont gardé à jamais l'amour et la fidélité à la Patrie et à ses reliques ", a déclaré à ITAR-TASS le musicien et architecte, le comte Piotr Cheremetiev. Le descendant du célèbre feld-maréchal de Pierre le Grand vient de fêter ses 80 ans, mais il ne ménage pas ses efforts et multiplie les projets de la coopération russo-française. Il est secondé dans ces activités par ses disciples - élèves du Conservatoire russe Rachmaninov de Paris.

    Les participants au Forum ont indiqué qu'étant donné les deux principales vagues de l'émigration russe d'après la révolution, elle avait été de 400.000 personnes. Certaines unions et organisations mises en place par les premiers émigrés russes en France existent jusqu'à présent.

    En plus de la diaspora russophone de France, des diplomates russes, des représentants de l'agence Rossotroudnitchestvo et du Fonds Rousski Mir prennent part au Forum russe.

    Lire aussi:

    La diplomatie française parle enfin russe, sur son site et sur son compte Twitter
    Émigrés irakiens: «L’amour de la Patrie est dans notre sang!»
    La «fenêtre d’opportunités» franco-russes restera-t-elle ouverte en 2018?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik