Ecoutez Radio Sputnik
    L'étude du russe gagne du terrain au Japon

    L'étude du russe gagne du terrain au Japon

    Société
    URL courte
    0 10

    L'étude du russe, du chinois et du portugais gagne du terrain au Japon, indique le journal économique Nikkei, cité par ITAR-TASS.

    Cette tendance, affirme-t-il, a mis un terme à la position dominante de l'anglais parmi les langues les plus étudiées. Selon l'article, l'anglais, qui occupait la première place parmi les langues les plus étudiées dans les années 1990-2000, a cédé en 2010 sa position dominante face au chinois, qui n'était que 5e en 1990.

    La langue de Pouchkine connaît elle aussi une hausse vertigineuse de la popularité. Le russe a grimpé de la 11e place dans les années 1990 à la 4e position en 2010, devancé par le chinois, l'anglais et le portugais. Cette hausse de la popularité est avant tout liée aux perspectives de croissance des marchés chinois, russe, brésilien et indien, explique le journal.

    Des compagnies telles que Mitsubishi Electric, Toshiba et Mitsui ont pris l'habitude ces dernières années d'envoyer leurs employés vers ces pays ainsi qu'au Vietnam pour des stages linguistiques. Une employée de Mitsubishi Electric envoyée pour stage en Russie a avoué au journal : "Le fait que la langue soit rare est le plus attirant. C'est une chance de renforcer son prestige en tant que spécialiste et de gravir plus rapidement les échelons".

     

    Lire aussi:

    Démarche ultime: Macron déterminé à chasser l’anglais de l’UE?
    «Pourquoi tout est en anglais?»: des Français expliquent la rivalité des langues
    Ce duo de langues étrangères qui vous permettront de faire une carrière grandiose
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik