Ecoutez Radio Sputnik
    Сhangement climatique: ne paniquons pas, adaptons nous

    Сhangement climatique: ne paniquons pas, adaptons nous

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Une réunion sur les problèmes liés à l'adapatation aux changements climatiques se déroule à Moscou. Les scientifiques internationaux, de concert avec les décideurs politiques, doivent réfléchir aux cnséquences et à l'adapations au changement du climat.

    La Conférence internationale sur les problèmes de l’adaptation aux changements climatiques se déroule aujourd’hui à Moscou. Ce sujet est abordé pour la première fois dans un forum réunissant les experts de plus d’une quarantaine de pays. Le président de Russie Dmitri Medvedev a exprimé l’espoir que les délégués sauraient ébaucher «les moyens de créer une économie qui pourrait résister au changement climatique ».

    Selon l’ONU, trois quarts des cataclysmes proviennent du climat. Le réchauffement global promet de nouveaux sinistres : inondations, sécheresses et, par conséquent, la faim. Les délégués aux séances plénières de la conférence font des pronostics optimistes. Selon les experts, une panique serait déplacée. Il faudrait trouver des réponses à certaines questions essentielles telles que la question de l'adaptation de l'économie aux éventuels changements, déterminer les décisions politiques qui s’imposent, commente le directeur du Guidrometsentr russe Roman Vilfand.

    «Les scientifiques se demandent dans quelle mesure la température globale va augmenter suite à l’accroissement des rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Il a été proposé à la conférence d’éviter les termes peu compréhensibles pour les économistes et les politiciens qui adoptent les décisions en évoquant au lieu de la température certains autres indices plus clairs. Il convient de noter, par exemple, que la période d'utilisation du chauffage sera de moins en moins longue en Russie. C’est un facteur positif pour le secteur énergétique. Il faut mentionner parmi les phénomènes négatifs la dégradation du sol. De ce fait, il est nécessaire de concevoir de nouveaux systèmes de culture et d’inventer les engrais nécessaires. La température hivernale s’élèvera au cours du siècle. Il y aura de nouvelles infections dans les régions qui impliqueront des mesures d’adaptation.»

    Les études consacrées au changement climatique signalent la nécessité des mesures coordonées. La conférence internationale sur les problèmes de l’adaptation à ce phénomène confirme que quel que soit le temps politique, les climatologues des pays industrialisés peuvent et doivent échanger leur expérience, coopérer.

    Lire aussi:

    Pourquoi le temps était si mauvais cette semaine dans le monde entier
    Le pays qui fera les frais du réchauffement climatique révélé par des chercheurs
    Doit-on craindre sous peu une catastrophe climatique en Arctique?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik