Ecoutez Radio Sputnik
    Pacific Wave 2011

    Pacific Wave 2011

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 02

    Les pays du littoral pacifique ont réalisé des exercices d'alerte aux tsunamis. Les tsunamis qui ont touché le Chili l'an passé et le Japon cette année rappellent la nécéssité d'être préparé à une telle catastrophe naturelle.

    Les exercices du système international d’alerte aux tsunamis se sont déroulées dans le Pacifique. La Russie, le Japon, les Philippines, le Chili, l’Equateur, les Etats-Unis et les pays d’Amérique Сentrale y ont pris part. 

    Dix scénarii catastrophes

    Les événements au Chili en 2010 et au Japon an mars dernier ont signalé la nécessité d’être en état d’alerte constant face aux dangers de tsunami. Les participants à Pacific Wave 2011 se sont entraînés à mieux coordonner les efforts dans la région si un séisme est suivi quelques minutes plus tard d’un tsunami.

    Le cas d’un tsunami catastrophique a été modélisé, le signal d’alerte a été donné dans les pays du Pacifique qui devaient appliquer les mesures nécessaires, informer les habitants. Dix scénarios ont été conçus pour que chaque pays participant puisse choisir la source la plus proche de tsunami. L’agence météorologique nippone informe les centres de coordination des Etats du Pacifique du tsunami et ils y réagissent sans tarder.

    En Russie, l'exercice a eu lieu sur le littoral du Kamtchatka

    Selon le scénario pour la Russie, le séisme s’est produit près du littoral Sud-Est du Kamtchatka. Une vague catastrophique déferle sur le littoral des Kouriles et du Kamtchatka, pénètre dans la mer d’Okhotsk et atteint Sakhaline.

    «Le système d’alerte a été vérifié. Des exercices concrets, notamment l’évacuation des habitants et des écoliers, ont eu lieu à Youjno-Kourilsk », explique la coordinatrice du Centre pour les tsunamis de Sakhaline Tatiana Ivelskaya.

    Les exercices internationaux Pacific Wave 2011 sont organisés pour la troisième fois. Les premières manœuvres ont eu lieu en mai 2006, puis en octobre 2008. Les coordinateurs des pays participants rédigent des rapports sur l’alerte d’entraînement. La Commission océanographique de l’UNESCO dressera par la suite le bilan de l'entrainement.

    Lire aussi:

    Des flashs verts bizarres apparaissent dans le ciel mexicain après le séisme
    Un puissant séisme secoue la mer des Caraïbes (images)
    Un séisme de magnitude 8,1 frappe le sud du Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik