Ecoutez Radio Sputnik
    Un nouveau record russe

    Un nouveau record russe

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le terminal pétrolier offshore de Varandei de la compagnie russe Loukoil est entré dans le Livre Guinness des records pour être la plateforme pétrolière la plus au Nord du monde.

    Le terminal est fixé à une profondeur de 17 mètres dans la mer de Barents à 22 kilomètres du littoral du district autonome des Nenets, dans le Nord de la partie européenne de la Russie. C’est une construction conique haute de 50 mètres et pesant plus de onze mille tonnes et résistant aux glaces. Le terminal est connecté par deux embranchements aux oléoducs sous-marin pour pomper le pétrole des réservoirs côtiers.

    Cela confirme que la Russie a les technologies adéquate pour mettre en valeur les gisements du plateau continental arctique, affirme le directeur de l’Institut des Technologies pétrolières et gazières arctiques, Anatoli Zolotoukhine.

    «Le fonctionnement du terminal est stable. C’est une technologie russe efficace. La compagnie a aménagé le terminal de façon indépendante. Or, cela ne signifie pas qu’il est possible d’implanter partout les technologies russes pour mettre en valeur le plateau continental arctique. Le projet de Loukoil est unique dans l'arctique. Il existe bien, il est vrai, la plateforme résistant aux glaces dans le gisement Kortchaguine dans la Caspienne. On accumule peu à peu de l'expérience».

    L’exemple du quai de Varandei confirme que les entreprises russes implantent avec succès des technologies de pointe. La plateforme, construite à Kaliningrad, permet de pomper 12 millions de tonnes de pétrole par an.

    Lire aussi:

    Une guerre très froide: les USA perdraient-ils la confrontation en Arctique?
    Une société russe découvre le plus grand gisement de pétrole d’Arctique de l’Est
    La Chine rend publique sa stratégie en Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik