Ecoutez Radio Sputnik
    Le Patriarche Cyrille achève sa visite en Syrie

    Le Patriarche Cyrille achève sa visite en Syrie

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 610

    Le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille achèvera ce dimanche sa visite en Syrie par une entrevue avec le président Bachar al-Assad, informe ITAR-TASS.

    Le Patriarche de Moscou et de Toutes les Russies Cyrille achèvera ce dimanche sa visite en Syrie par une entrevue avec le président Bachar al-Assad, informe ITAR-TASS.

    Samedi, le primat de l'Eglise orthodoxe de Russie a conseillé aux Syriens de résoudre tous leurs problèmes " par la voie du dialogue, en évitant l'effusion de sang ".

    " Je crois que la sagesse et la mémoire historique du peuple syrien aideront, par ces temps difficiles, à conjuguer les efforts pour trouver une issue pacifique et juste à la crise ", a-t-il dit.

    L'Eglise russe prie pour le peuple de la Syrie, pour les bons rapports entre musulmans et chrétiens, a-t-il souligné. Des centaines de Syriens orthodoxes ont accueilli avec enthousiasme le Patriarche devant la cathédrale de l'Assomption dans la vielle ville de Damas. Des jeunes orthodoxes (scouts) ont défilé aux sons des hymnes et des tambours. Des partisans du président al-Assad ont rejoint la procession en brandissant des drapeaux nationaux et des portraits du leader syrien. Des paroles de remerciements à la Russie étaient proférées par la foule.

    Intervenant devant l'assistance après avoir célébré un office, le Patriarche a dit qu'il éprouvait de la joie à fouler le sol " sanctifié par les pieds du saint apôtre Paul " et a rappelé que c'étaient les adeptes de l'Eglise d'Antioche qui commencèrent à se nommer chrétiens.

    La cathédrale d'Assomption a été construite assez récemment sur l'emplacement d'une église ancienne. Le Patriarche a aussi rencontré des Russes résidant en Syrie, dans une église située dans l'enceinte de la mission du Patriarcat de Moscou à Damas.

    La Russie  avait connu des guerres civiles, et les Russes savent d'expérience " ce que sont les conflits fratricides et quel est le prix du sang versé ", a-t-il rappelé.

    " La Syrie et le Moyen-Orient dans son ensemble vivent des temps difficiles, mais je n'ai pas voulu annuler ou reporter cette visite ", a dit le Patriarche avant d'inviter ses compatriotes à préserver la foi orthodoxe.

    " L'Eglise est une force puissante qui transmet des valeurs nationales éternelles, spirituelles et morales ", a-t-il ajouté.

    Lire aussi:

    Assad reconnaît la contribution des églises chrétiennes au maintien de l’unité syrienne
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Une mosaïque russe pour la plus grande église orthodoxe des Balkans
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik