Ecoutez Radio Sputnik
    La KFOR a tenté de démonter une barricade serbe

    La KFOR a tenté de démonter une barricade serbe

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 10

    Ce mercredi vers 23 heures, les soldats de la KFOR ont tenté de démolir une barricade, installée il y a quatre mois par les Serbes dans la localité Dudin Krs près de Zvecan. Cette barricade bloque l’accès au point de passage administratif de Jarinje.

    Un groupe de 20 soldats a d'abord séparé avec un barbelé la barricade des Serbes qui y montaient la garde. Ensuite le contingent multinational de Kosovo (KFOR) a commencé à démanteler la barricade avec du matériel de terrassement.

    Lorsque les soldats se sont mis à l’œuvre, des signaux d’alerte ont retenti à Zvecan, et les habitants locaux ont commencé à se rassembler pour monter une nouvelle barricade.

    Mais les soldats hongrois de la KFOR ont essayé de les bloquer et ont usé de gaz lacrymogène contre les Serbes. Par la suite, il y a eu des affrontements entre les soldats de la KFOR et les habitants locaux, et à la suite, certains civils ont eu besoin de recourrir à l'aide médicale.

    A une heure du matin jeudi, les soldats de la KFOR ont dû se retirer de Dudin Krs, car les citoyens les ont repoussés vers leurs positions de départ. Ensuite, les Serbes ont reconstruit la barricade partiellement démolie.

    Il s'agit d'une troisième tentative de la KFOR de démanteler la barricade à Dudin Krs, la première ayant eu lieu le 18 octobre dernier. Ce jour là, une colonne de véhicules de la KFOR a fait demi-tour pour retourner à Pristina. Une autre tentative de démanterler une barricade a eu lieu le 22 octobre. Cette fois là, les Serbes qui montaient la garde sur les barricades n’ont pas laissé passer les soldats.

    «Hier, peu avant l’incident, nous nous sommes rencontrés avec des représentants de la KFOR : ils ont promis de ne pas démonter les barricades par la force», a indiqué le président du conseil municipal de Zvecan, Dobrosav Dobric. «Et cette nuit même, ils ont entrepris de démolir le barrage. Les actions de la KFOR ont à nouveau exposé la population à un danger, ont fait peur aux femmes et aux enfants. Il est évident que l’objectif de la mission de l’OTAN au Kosovo est de nous contraindre à arrêter nos actions de protestation, et peut-être, de nous expulser de notre terre».

    Lire aussi:

    Anniversaire du Kosovo: confettis et lacrymo
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Vers une adhésion du Kosovo à l’Onu? Un ancien ministre yougoslave se montre sceptique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik