Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Ceinture de la Vierge: les fidèles continuent à affluer

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le nombre de croyants désireux de voir la ceinture de la Vierge, une relique orthodoxe exposée actuellement à Moscou, a plus que triplé au cours des dernières 24 heures, atteignant 82.000 personnes, a annoncé Pavel Bolchounov, porte-parole du préfet de l'arrondissement central de Moscou.

    Le nombre de croyants désireux de voir la ceinture de la Vierge, une relique orthodoxe exposée actuellement à Moscou, a plus que triplé au cours des dernières 24 heures, atteignant 82.000 personnes, a annoncé à RIA Novosti Pavel Bolchounov, porte-parole du préfet de l'arrondissement central de Moscou.

    "Selon les données disponibles à 08h00, le nombre de personnes venues vénérer la relique se chiffre au total à 407.350 personnes. 82.000 fidèles attendent actuellement leur tour dans la file d'attente, contre 25.000 hier", a indiqué M.Bolchounov.

    Le responsable a ajouté que les gens attendaient en moyenne 26 heures avant d'arriver à la relique.

    La ceinture de la Vierge, relique orthodoxe à qui on attribue le pouvoir de stimuler la fertilité et d'améliorer la santé, est arrivée à Moscou le 19 novembre. Elle est habituellement conservée dans le monastère de Vatopedi sur le mont Athos en Grèce.

    La relique sera exposée dans la Cathédrale du Christ-Sauveur jusqu'au 27 novembre. La ceinture a attiré des dizaines de milliers de pèlerins russes et étrangers qui continuent de faire la queue devant la Cathédrale.

    La ceinture a déjà fait étape dans les villes russes de Saint-Pétersbourg, d'Ekaterinbourg, de Norilsk, de Vladivostok, d'Oussouriïsk, de Krasnoïarsk, de Tioumen, de Nijni-Novgorod, de Saransk, de Samara, de Rostov, de Stavropol et de Kaliningrad.

    Lire aussi:

    Un million de fidèles se sont recueillis devant les reliques de St-Nicolas à Moscou
    Les reliques de Saint Nicolas arrivent en Russie pour la 1e fois depuis 930 ans (VIDEO)
    Vladimir Poutine rend hommage aux reliques de Saint Nicolas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik