Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine: information judiciaire contre Léonide Koutchma

    Ukraine: information judiciaire contre Léonide Koutchma

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le procureur général ukrainien Victor Pchonka a déclaré samedi à la cha

    Le procureur général ukrainien Victor Pchonka a déclaré samedi à la chaîne de télévision Inter que sa structure formerait lundi un pourvoi en cassation auprès de la Cour d'appel de Kiev du jugement du tribunal de Petcherski de Kiev ayant annulé l'arrêté sur l'ouverture d'une information judiciaire contre l'ancien président ukrainien Léonide Koutchma, contre lequel des poursuites au pénal avaient été lancées pour implication dans le meurtre du journaliste Gueorgui Gongadze, rapporte ITAR-TASS.

    "Nous avons décidé le 16 décembre d'interjeter appel lundi", a dit le procureur général. Victor Pchonka a souligné que le parquet ne pouvait pas accepter ce jugement et estimait que "l'affaire judiciaire devait être instruite à fond et examinée par le tribunal".

    Le 14 décembre le tribunal de Petcherski de Kiev a statué sur le classement de l'information judiciaire contre Léonide Koutchma arguant de son infondé. En commentant le jugement, l'ancien président ukrainien a déclaré qu'il souhaitait identifier les organisateurs de ce scandale pour prouver que le pouvoir ukrainien n'avait rien à voir avec le meurtre de Gueorgui Gongadze.

    Gueorgui  Gongadze a disparu le 16 septembre 2000. Deux mois après, son corps décapité avait été retrouvé dans une forêt non loin de Kiev.

    Le 28 novembre 2000, sur consigne du président de la Rada suprême de l'époque Alexandre Moroz, des enregistrements audio avaient été présentés au parlement ukrainien qui auraient confirmé l'implication du président Léonide Koutchma à la disparition du journaliste. Ces cassettes auraient été enregistrées par l'ancien officier de garde Nikolai Melnitchenko, mais il reste toujours à prouver leur authenticité.  Alors que Léonide Koutchma dément farouchement son implication dans cette affaire.

    Lire aussi:

    L’Occident a besoin de l’Ukraine «uniquement pour faire pression sur la Russie»
    Les responsables ukrainiens nient eux-mêmes la thèse de l’«occupation russe»
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik