Ecoutez Radio Sputnik
    Tragédie en mer d'Okhotsk: 14 rescapés et plus de 50 disparus

    Tragédie en mer d'Okhotsk: 14 rescapés et plus de 50 disparus

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les opérations de recherche continuent sur le lieu de l'éffondrement de la plateforme pétrolière flottante Kolskaïa qui s'est fissurée à la suite des intempéries en mer d'Okhotsk.

    Sur 67 personnes qui se trouvaient sur la plateforme, seulement 14 ont été sauvées pour l'instant. Des bateaux des sauveteurs ont été dépêchés dans le périmètre du lieu de la tragédie, en plus du brise-glace et du remorqueur, qui accompagnaient la plateforme. L'aviation a également rejoint l'opération dans l'après-midi, heure de Moscou, lorsqu'il faisait déjà nuit dans l'Extrême-Orient.

    Le premier signal SOS depuis la plateforme flottante était enregistré à 02h24 (heure de Moscou, GMT +4). Le capitaine a eu le temps de communiquer qu’une dépressurisation des réservoirs soutenant la plateforme s' était produite, causée par une forte tempête. Ensuite, de fortes vagues ont percuté les hublots dans le réfectoire et l'eau a commencé à inonder les locaux intérieurs. Finalement, 3,5 heures plus tard, la plateforme a coulé. D'après les données des sauveteurs, la profondeur de la mer sur le lieu de l'accident est plus de mille mètres.

    67 personnes se trouvaient à bord de la plateforme. Parmi les premiers, sont venus en aide le brise-glace «Magadan» et le remorqueur «Neftegaz-55» qui accompagnait la plateforme depuis le lieu du forage en haute mer vers le port. Les marins ont réussi à sauver 14 personnes, a communiqué Catherine Potvorova, porte-parole du Centre régional du Ministère des situations d'urgence de l'Extrême-Orient.

    «L’hélicoptère Mi-8 du Centre de sauvetage du Ministère des situations d'urgence de Russie est parti de Khabarovsk à Yujno-Sakhalinsk.  A son bord, se trouvent des psychologues de la filiale extrême-orientale du centre de l'aide psychologique urgente du Ministère des situations d'urgence de Russie et les officiers du centre régional d’Extrême-Orient», explique-t-elle. «Selon les dernières données, les équipages du brise-glace «Magadan» et du remorqueur «Neftegaz-55» ont sauvé 14 personnes. 4 radeaux de sauvetage sont trouvés, mais il n’y a personne à bord. Le «Magadan» poursuit l’opération de recherche et de sauvetage. Outre cela, la reconnaissance aérienne réalisée par l'avion Il-38 de la flotte du Pacifique continue. Sur son bord, il y a des radeaux de sauvetage, qui peuvent être jetés dans l'eau en cas de la détection des gens. Maintenant, à cause de l'obscurité, le travail des hélicoptères a été arrêté, mais tous les bateaux continuent les recherches».

    Quatre corps repêchés

    Pour l'instant, des corps de quatre marins ont été retrouvés. Encore trois navires doivent se rendre dans la zone où se déroule l'opération de sauvetage. Les recherches se compliquent à cause d’un très mauvais temps: la vitesse du vent atteint 90 kilomètres par heure, la hauteur des vagues - 6 mètres. On annonce également des chutes de neige par moment.

    Le président de Russie Dmitri Medvedev a déjà été informé du déroulement de l'opération de recherche et de sauvetage en mer d'Okhotsk. Il a donné l'instruction d’accorder  toute l'aide nécessaire aux victimes et a ordonné aux services chargés de l’enquête d'inspecter sur les circonstances de l'accident. Une information judiciaire a été ouverte à la suite du naufrage de la plateforme flottante Kolskaïa. Les enquêteurs suspectent une violation des mesures de sécurité dans l'exploitation du transport maritime, ce qui a entraîné la mort de plus de deux personnes. Les organismes de contrôle ont déjà formulé des griefs envers les propriétaires de la plateforme.

    Lire aussi:

    Jijel: spectaculaire opération de sauvetage d’une famille par la marine algérienne (vidéo)
    Entraînements des plongeurs militaires russes à une profondeur record
    Accident de train aux États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik