Ecoutez Radio Sputnik
    Internet - outil d'aide aux familles nombreuses

    Internet - outil d'aide aux familles nombreuses

    Société
    URL courte
    0 10

    Les parents modernes s'entraident grâce aux réseaux sociaux.

    Les réseaux sociaux unissent les jeunes parents. Ils peuvent communiquer entre eux, examiner les derniers changements de la législation russe, les avantages sociaux sur des forums de discussion, comme «mnogodetki.ru». Comme la plupart des internautes, ils s’intéressent à la communication, mais parallèlement, une vaste base des connaissances s'ouvre à eux, affirme le psychologue et l'écrivain Sergei Kljutchnikov. «Ils peuvent puiser sur le web des connaissances liées à la psychologie des enfants, leur santé, des informations sur les soins, et l'information sur des services d'enseignement et de divertissement».

    Le réseau universel ouvre pour les parents toujours occupés une possibilité de recevoir des services sans sortir de la maison, poursuit l'expert en informatique Mikhaïl Zonenachvili. «C’est une solution de plusieurs problèmes de la vie quotidienne qui se posent devant les familles nombreuses. Souvent, les parents ne peuvent pas sortir de la maison et doivent résoudre les problèmes avec l'aide des achats dans les magasins en ligne», estime-t-il.

    Pour comprendre les espoirs des parents, la Voix de la Russie a rencontré une mère de famille nombreuse, Evgenia Chestakova. Grâce au web, une multitude d'informations utiles est à sa disposition. Elle se connecte pour savoir où trouver tel ou tel objet ou service nécessaire pour le meilleur prix. Et même gratuitement parfois! Evgenia élève actuellement trois fils, et a déjà élevé trois enfants, issus de son premier mariage.  Puisque les enfants sont déjà grands et autonomes, et vivent dans différentes villes de Russie, Evgenia  communique souvent avec eux via les réseaux sociaux.

    Il y a un an, une tragédie s'est passée dans la famille d’Evgenia. Sa nièce a péri dans un incendie, laissant ses deux fils orphelins. Ils vivaient dans une petite ville dans la région de Kalouga (au sud de Moscou) dans une vieille maison, qui s'est enflammée à cause d'un court-circuit. Cette histoire terrible a été vite diffusée dans le pays entier grâce à l’Internet. «J'ai demandé à une amie d'écrire un post sur Livejournal.com avec une demande de l'aide aux enfants, qui ont survécu par miracle. L’un d’eux avait moins d’un an», raconte en larmes Evgenia Chestakova. «Beaucoup de gens ont répondu à l’appel, compatissants à douleur qu'éprouvait notre famille. Ils nous ont soutenus moralement et financièrement. Il y avait une aide venue du Japon, de l'Allemagne et des pays étrangers voisins de la Russie: l'Ukraine et la Biélorussie».

    Evgenia et sa famille n’auraient jamais obtenu un soutien aussi énorme sans le réseau Internet avec son armée de plusieurs millions d’internautes. «La tragédie a montré qu'il y a beaucoup de gens bien sur Internet. Je ne connais pas les noms de la plupart d'entre eux, mais dans mon âme, je les remercie pour leur aide. Maintenant, moi aussi, je lis attentivement les demandes d'aide, et si je réussis à faire quelque chose pour des mères comme moi, et pour leurs enfants, je ne refuserai jamais», résume Evgenia.

    Les internautes envoyaient encore pendant longtemps de l'argent sur le compte bancaire dont elle a laissé le numéro sur Internet. Certains la rencontraient pour lui remettre l'argent personnellement. Et à un an après cette horrible tragédie, Eugenia continue à remercier encore les internautes pour leur aide et soutien.

    Lire aussi:

    JO: la patineuse russe Medvedeva remporte le programme court avec un record mondial
    Zagitova et Medvedeva sur leur vie après les JO: ice-cream et réseaux sociaux
    Rivales ou amies: quelles relations entre deux stars du patinage artistique russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik