Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine critique les violations dans le management des compagnies énergétiques

    Poutine critique les violations dans le management des compagnies énergétiques

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le Premier ministre russe a assisté ce lundi à la cérémonie de mise en service après la réparation d’un nouveau générateur de la centrale hydraulique de Saïano-Chouchenskoïé et a indiqué que dans les cas de conflits d'intérêt concernant l'activité des cadres dirigeants, des changements au niveau des ressources humaines devront être effectués.

    Selon Vladimir Poutine, qui a assisté ce lundi à la mise en service après réparation d’un nouveau générateur à la centrale hydraulique de Saïano-Chouchenskoïé, a déclaré que vers la fin de 2014, la centrale rénovée devrait fonctionner entièrement.

    L’accident qui a eu lieu il y a deux ans à la centrale de Saïano-Chouchenskoïé a causé la mort de 75 personnes. Sept turbines sur dix ont été détruites ou fortement endommagées. Mais déjà l’année dernière, les turbines les moins endommagées ont été relancées. Aujourd’hui, la centrale produit la moitié de la quantité d’électricité nominale.

    Cette année le secteur énergétique a établi un record, en lançant des réacteurs aux centrales nucléaires de Kalinine, de Sourgout, d’Iayvinskaïa et de Nevinnomysk. «Tout cela est le résultat des programmes d’ampleur approuvés et réalisés ces années-ci par nous, en dépit de la crise économique», a précisé Vladimir Poutine. «C’est le résultat d’un travail accompli en commun par le gouvernement, les régions et les entrepreneurs, ainsi que d’un dialogue direct et dur avec nos compagnies génératrices d’électricité. Le pays a surmonté tous les phénomènes de crise dans le secteur énergétique».

    En finir avec les off-shores 

    La priorité est de continuer à former un marché énergétique moderne, qui fonctionne avec des règles compréhensibles et prévisibles. En premier lieu, il convient, selon Poutine, de rendre absolument transparents les flux financiers.

    «Il faut en finir avec l’héritage des off-shores. Sinon, il n'y aura pas de climat d’affaires normal dans le pays, il n'y aura pas de confiance envers nous», a ajouté Poutine. «Je rencontre souvent des partenaires étrangers, et ces temps-ci j’ai été surpris et puis navré par le fait que bien des compagnies importantes étaient prêtes à coopérer, mais ne comprenaient à qui elle avaient affaire, ne connaissant pas le bénéficiaire final».

    Compagnies d'Etat visées

    Des exigences doivent être durcies envers le management de compagnies énergétiques à participation de l’Etat. Ici, il y a un champ à risque en ce qui concerne la corruption et les conflits d’intérêt, lorsque les commandes sont passées à des fournisseurs apparentés. «Si des liens douteux avec les dirigeants sont établis, de tels responsables doivent être limogés», a mis en relief Poutine. «Ainsi, le Premier ministre a informé de l’existence des ensembles énergétiques dans les régions de Russie, contrôlés par des clans».

     Vladimir Poutine a souligné que des violations directes de la loi relevées devaient être vérifiées par des organes judiciaires. Là où il existe des conflits d’intérêts, il convient de prendre des dispositions concernant les cadres dirigeants.

    Lire aussi:

    Poutine et Erdogan inaugurent le chantier de la centrale nucléaire d'Akkuyu
    Poutine et Erdogan d'accord pour accélérer les projets d'Akkuyu et du Turkish stream
    Les nouvelles sanctions de l'UE, ingérence dans un litige entre deux entreprises
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik