Ecoutez Radio Sputnik
    Des super-héros pour aider les enfants malades

    Des super-héros pour aider les enfants malades

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Des enfants en attente de greffe ont assisté à un spectacle original s'incrivant dans le cadre du projet Medikidz. L'objectif était de leur faire connaître leur corps et de comprendre leur état.

    Un spectacle très original a été proposé aux jeunes patients d'un hôpital moscovite à la veille de Noël. Le Père Gel (le Père Noël russe) et sa petite-fille Snegourochka ont présenté aux enfants attendant une greffe dans le Centre chirurgical de l'Académie des sciences de Russie, des personnages inédits: cœur, peau, poumons et foie déguisés en super-héros.

    Des super-héros peu habituels

    C'est la première action moscovite du projet international Medikidz dont l’objectif est d'aider les enfants malades à mieux connaître leur corps.

    Une centaine d'enfants, un masque sur le visage afin de ne pas attraper une infection, ont assisté au spectacle dont le personnage principal prénommé Pierre voyait dans ses rêves des super-héros peu ordinaires. «Nous sommes venus de la planète Médecine! Notre mission est d'expliquer aux enfants ce qu'est une maladie et un médicament», a dit le Cœur en cape rouge. La Peau, toute mince, a montré une bande dessinée racontant les aventures des super-héros dans le corps humain. 

    «Le but est de gagner la confiance des enfants. Les images sont créées en coopération avec des dessinateurs américains, le texte est écrit par des écrivains professionnels diplômés en médecine, puis relu par les meilleurs médecins», explique Evguénia Konkova.

    Informer ludiquement

    «Le Centre chirurgical de l'Académie des sciences de Russie est le seul hôpital russe où sont réalisées des greffes du rein aux enfants à partir de cinq ans. Tous les ans les spécialistes du Centre effectuent une soixantaine de greffes. Le succès doit beaucoup à la confiance entre le patient et son médecin traitant. Mais les petits patients ne comprennent souvent pas pourquoi il leurs faut subir toutes ces piqûres et perfusions. Une attention particulière est donc aujourd'hui prêtée à des programmes ayant pour but d'expliquer aux enfants sous forme ludique le but de leur traitement médical», annonce le responsable du service de transplantation du Centre, Mikhaïl Kaabak.

    «Ces programmes sont là pour ne pas cacher à l'enfant son état de santé, pour ne pas faire semblant qu'il est comme tous les autres mais pour l'informer, l'éduquer, lui expliquer comme mener une vie normale tout en ayant en tête qu'il y a certaines contraintes qui s'imposent», poursuit le médecin.

    Pour les fêtes de fin d'année les enfants ont reçu une bande-dessinée racontant l'histoire d'un enfant qui attend une greffe du foie et du rein. Tirée à 1000 exemplaires, elle s'adresse aux enfants attendant une greffe mais aussi à ceux qui sont en traitement postopératoire.

    «Les enfants font confiance aux héros des contes. Je crois qu'ils vont aimer les personnages de cette BD, qui les aideront à comprendre ce qui se passe dans leur corps», confie une maman après le spectacle.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik