Ecoutez Radio Sputnik
    Journée mondiale de la radio : sur les ondes de la vie

    Journée mondiale de la radio : sur les ondes de la vie

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Aujourd'hui c'est la première Journée mondiale de la radio. Le 3 novembre 2011 lors de la 36ème session de l'Assemblée générale de l'ONU, les Etats membres ont institué cette journée. La date n'est pas choisie au hasard : c'est le 13 février 1946 que la radio des Nations unies a commencé sa diffusion.

    La première émission radio a eu lieu il y a plus d'un siècle. La radio est une invention de deux chercheurs : le Russe Alexandre Popov et l'Italien Guglielmo Marconi. Même si on n'arrive toujours pas à décider qui des deux fut le premier inventeur, une chose est claire : la société a eu à sa disposition une source d'information facile d'accès et efficace. Au micro le journaliste radio russe Iouri Gueïko :

    J'avoue que je suis surpris de voir l'importance de la radio grandir, l'importance en termes de nombre d'auditeurs, de popularité, d'efficacité à l'époque de l'expansion des technologies d'information numériques et autres. Je ne m'y attendais pas du tout, je ne m'y attendais pas à une efficacité si grande et à une influence, c'est bien le mot, une influence si importante sur le public.

    La Voix de la Russie diffuse à l'international depuis plus de 80 ans. C'est l'une des radios, peut-être bien la seule, qui émet sur toutes les ondes – courtes, moyennes et en bande FM. D'où le public extrêmement large qui écoute la Voix de la Russie. La preuve, c'est le courrier de nos auditeurs.

    En voici l'extrait de la lettre de Nishio Hideki du Japon qui nous a écrit après les accidents nucléaires de Fukushima de mars dernier : « Les mots de compassion qui sont parvenus de la Russie jusqu'à nous grâce à la radio, nous ont communiqué un sentiment d'appartenance à une seule famille. Nous avons eu l'impression d'avoir un seul et même cœur à partager. Votre radio émet sur les ondes moyennes, c'est pourquoi votre soutien s'est avéré bien réel et important ».

    Le président de la Radio DX Club d'Auvergne, Jean Pierron nous a écrit ceci : « Merci à la Voix de la Russie pour avoir réuni les efforts de tous ceux qui veulent soutenir le peuple du Japon qui vit une épreuve extrêmement difficile ».

    Ulrich Wicke de Verberg souligne que les émissions de la Voix de la Russie permet de se faire une idée objective de ce qui se passe dans le monde : « A l'époque extrêmement turbulente dans laquelle on vit, il est important de connaître la position officielle russe. En guise d'exemple, on peu citer les contestations en Syrie ou la crise de l'euro. Il n'est pas assez d'avoir des informations uniquement des médias allemands. Hélas, c'est aujourd'hui que de plus en plus de radios de diffusion internationale renonce aux ondes courtes. J'espère que la direction de la Voix de la Russie fera preuve d'une intelligence plus grande ».

    La radio d'aujourd'hui a un rôle fédérateur. Elle est une précieuse source d'information et donne la possibilité d'exprimer son opinion et de débattre des sujets les plus différents. On voudrait croire que le rôle de la radio restera le même dans cent ans et plus.

    Lire aussi:

    Pendant que Poutine mate l’Europe… l’Occident mate la Russie!
    Un second partenaire de Sputnik aux USA menacé de recevoir le statut d’agent étranger
    Radio Liberty: la propagande américaine enfin reconnue par les USA, 14M USD volatilisés!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik