Ecoutez Radio Sputnik
    L’avion de ligne MS-21 intriguera les visiteurs du Singapore Airshow

    L’avion de ligne MS-21 intriguera les visiteurs du Singapore Airshow

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les constructeurs russes vont présenter une série de nouveaux modèles d’appareils d’aviation civile au Singapoure Airshow, qui ouvre ses portes du 14 au 19 février prochain.

    Les experts estiment que le centre mondial du transport aérien va bientôt se déplacer de l’Amérique du Nord et l’Europe vers la région Asie-Pacifique. C’est pourquoi les principaux constructeurs aériens mondiaux manifestent un intérêt croissant par rapport aux pays de l’Asie et cherchent à montrer leurs nouvelles élaborations et modèles lors des grands salons de la région, comme celui de Singapour. L'intérêt accru de la part des visiteurs et clients potentiels sera également sans doute suscité par le stand de la compagnie russe Irkout, qui fait partie de la United Aircraft Corporation. La société présentera au salon l’avion moyen-courrier MS-21 (MS comme Maguistralni Samolet (avion de ligne) du 21e siècle), dans le développement duquel elle joue le rôle principal. La maquette du cockpit et l’habitacle du MS-21, reconstitués en taille réelle, seront présentés à l’exposition.

    « Nous avons déjà montré ces maquettes au Salon de Farnborough (Grande-Bretagne), à celui du Bourget (France) et à MAKS (Russie), et nous prévoyons de les montrer dans toutes les régions du monde. Ceux qui viennent nous voir, nous disent qu’il s’agit du meilleur habitacle pour un avion moyen-courrier », explique le porte-parole de la compagnie « Irkout » Kirill Boudaev. « Car Boeing, ou Airbus, qui fabriquent le même produit depuis assez longtemps, proposent à chaque fois une version rénovée de leurs avions. Mais fabriquer un nouvel avion ou de faire des mises à jour un ancien - ce sont deux choses différentes. Par conséquent, nous avons intégré dans notre modèle tous les derniers progrès en matière de la construction d’aéronefs. Les avis sur le cockpit et l’habitacle sont très positifs, et cela confirme qu’il s’agit d’une très bonne élaboration technologique ».

    Une concurrence très rude

    Dans le même temps, les concurrents ne dorment pas. Les représentants de la compagnie canadienne Bombardier vont probablement proposer un appareil similaire lors de ce Salon de Singapour. Mais leur avion est beaucoup plus petit. C’est probable que les constructeurs chinois montrent également leur maquette, tout comme la compagnie Boeing, mais ce sera fait de façon beaucoup moins impressionnante, affirme l’expert. Le MS-21 – c’est un projet d’un avion moyen-courrier. Il est destiné au transport des passagers, des bagages et du fret sur les lignes aériennes nationales et internationales. On prévoit également de créer toute une série d’appareils, qui se distingueront par la longueur et la capacité d’accueil de passagers, avec 150, 180 et 210 sièges respectivement. Le MS-21 est développé sur la base du projet d’avion Yak-242 OKB, et les travaux sur le fuselage seront réalisés par la corporation Irkout, ainsi que le bureau de construction Yakovlev. L'avion sera équipé de moteurs de la marque Pratt&Whitney, et on prévoit dans l'avenir la possibilité d’équiper l’appareil de moteurs russes PD-14 de la compagnie Aviadvigatel. Les perspectives pour l'avancement du projet MS-21 sur le marché asiatique sont assez bonnes, estime Kirill Budaev.

    « La région de l’Asie du Sud-est est l’une des plus dynamiques en termes du rythme de croissance du trafic aérien, et la demande en avions de ligne sera donc également en hausse», affirme-t-il. «Nous estimons que l’appareil pourrait être intéressant pour les transporteurs traditionnels qui se battent pour le confort, une clientèle à hauts revenus, et qui ont besoin de réduire leurs coûts. Car la pression sur les compagnies aériennes augmente, le carburant devient de plus en plus cher, l'Europe introduit des redevances sur les rejets dans l’atmosphère. En d’autres termes, la concurrence dans le secteur du transport aérien ne fait qu’augmenter ».

    Pour faire des profits, il faut avoir un haut niveau de service et une efficacité qui correspondrait aux coûts. L'avion MS-21 donne une telle occasion. D'autre part, un concept low-cost est intégré dans cet appareil. Il prévoit, par exemple, des billets à bas prix en échange de la renonciation à un certain nombre de services traditionnels pour les passagers.

    Le Singapore Air Show est l’un des plus importants dans cette région du monde. Compte tenu du fait que les compagnies aériennes dans les pays de la région Asie-Pacifique se portent généralement bien au niveau financier, elles sont en mesure d’acheter de nouveaux appareils. Les constructeurs d’avions russes ont donc une raison de se battre pour ce marché.

    Lire aussi:

    Moscou et Abou Dabi développeront conjointement un avion de transport
    Le moyen-courrier MS-21 envisage l’utilisation d’un moteur russe
    Le Mexique intéressé par l’acquisition du nouvel avion de ligne russe MS-21
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik