Ecoutez Radio Sputnik
    Le plastique et des gerridés sont prêts à changer l'écosystème des océans

    Le plastique et des gerridés sont prêts à changer l'écosystème des océans

    Société
    URL courte
    0 6 0 0

    Des gerridés océaniques (Halobates sericeus) ont appris à pondre leurs œufs sur des fragments de plastique flottant dans l'océan. Cette capacité leur donne un avantage significatif, mais peut cependant avoir des conséquences graves pour l'écosystème dans son ensemble.

    Des gerridés océaniques (Halobates sericeus) ont appris à pondre leurs œufs sur des fragments de plastique flottant dans l'océan. Cette capacité leur donne un avantage significatif, mais peut cependant avoir des conséquences graves pour l'écosystème dans son ensemble.

    Une comparaison des modèles de débris océaniques d'aujourd'hui avec des échantillons fabriqués dans les années 70 et 80 du siècle dernier, a montré que le nombre d'œufs pondus sur ces nouvelles surfaces augmente en proportion avec l'augmentation de la concentration de particules de plastique.

    Auparavant, ces insectes devraient pondre leurs œufs sur les grumeaux de pierre ponce et des fragments de bois qui arrivaient occasionnellement dans l'océan. Actuellement, le plastique flottant augmente leurs chances, ce qui peut conduire à la croissance explosive de la population de ces insectes.

    Les gerridés qui se reproduisent activement sont une source abondantes de nourriture pour des habitants de l'océan. L'océan est un écosystème qui contient peu d'éléments nutritifs, et il est peuplé par de nombreuses créatures qui ont constamment faim.

    En même temps, la quantité de gerridés qui augmente peut réduire considérablement les populations de plancton, qui est leur nourriture principale, ce qui aura également un impact sur l'état de l'écosystème. À ce jour, l'avenir des gerridés des océans et l'interaction avec d'autres espèces qui peuplent l'océan n'est pas clair, mais il reste une préoccupation majeure des écologistes.

    Lire aussi:

    Une nouvelle avancée dans la compréhension de la «zone d'ombre» au centre du Pacifique
    Quand une caméra rencontre les dents d’un requin
    Le nombre d’heures dans les airs a une incidence sur la forme des œufs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik