Ecoutez Radio Sputnik
    Liban : heurts confessionnels à Tripoli

    Liban : heurts confessionnels à Tripoli

    Photo: EPA
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les heurts entre les sunnites et les alaouites qui avaient repris aujourd'hui à Tripoli, dans le nord du

    Les heurts entre les sunnites et les alaouites qui avaient repris aujourd'hui à Tripoli, dans le nord du Liban, ont fait un mort et plus de 20 blessés.

    Hier il a été annoncé que l'armée libanaise a établi le contrôle sur la ville où samedi les combats ont éclatés avec des armes automatiques et des lance-grenades.

    La violence a été déclenchée par l'arrestation du sunnite Chadi al-Mawlawi soupçonné d'appartenance à un groupe terroriste sur le territoire de la Syrie voisine.

    La confrontation entre les autorités et l'opposition en Syrie se répercute souvent dans le nord du Liban. De nombreux habitants sunnites de Tripoli sont indignés par la répression des actions antigouvernementales en Syrie. D'autre part, les alaouites libanais soutiennent le président Bachar al-Assad, étant donné que les alaouites occupent les positions dominantes en Syrie. 

    Lire aussi:

    «Nouveau chemin pour le Liban»: сomment les citoyens reçoivent Saad Hariri
    En visite à Moscou, le PM libanais espère parvenir à un accord sur l’achat d’armes russes
    Diplomatie libanaise: «la souveraineté du Liban n’est pas à vendre»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik