Ecoutez Radio Sputnik
    Les femmes sont devenues plus intelligentes que les hommes

    Les femmes sont devenues plus intelligentes que les hommes

    © Flickr.com/calebwilkerson/сс-by-nc
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Pour la première fois en 100 ans les femmes ont devancé les hommes pour le niveau de leur intelligence. Le chercheur néo-zélandais James Flynn, qui a réalisé une vaste étude du quotient intellectuel (Q.I.) en Europe de l’Ouest, Amérique, Australie et en Nouvelle-Zélande, a conclu que l’intelligence des femmes dans lesdites régions était en hausse, alors que celle des hommes est resté au même niveau.

    James Flynn a consacré toute sa carrière de scientifique aux tests du Q.I. Sa récente étude a montré qu’en espace de 100 ans le Q.I. était en hausse chez les hommes comme chez les femmes, mais ces dernières ont rattrapé les hommes pour leur Q.I., et en Nouvelle-Zélande, en Argentine et en Estonie les a devancé pour cet indicateur.

    M. Flynn explique un tel progrès. Le train de vie dans le monde contemporain oblige les êtres humains à aborder plusieurs tâches à la fois, et le sexe faible doit se montrer plus fort et intelligent. D’autre part, les femmes n’ont commencé à réaliser leur potentiel que maintenant, dit le sociologue russe Boris Kagarlitski.

    " C’est un effet assez compréhensible, puisque l’émancipation des femmes a réuni des conditions à leur instruction, à l’obtention d’une expérience de vie et émotionnelle plus riches, leur permettant d’acquérir davantage de connaissances, ainsi que d’avoir accès à des occupations qui entraînent l’esprit, l’intelligence et développent les capacités ".

    Les femmes aujourd’hui représentent 40 % de la main d’œuvre. Dans l’UE leur importance parmi les étudiants est 60 %. Mais ce sont des hommes toujours qui occupent des postes de dirigeants en Europe. Suivant les résultats d’une étude réalisée par la BBC, les fonctions de dirigeants en Grande-Bretagne sont assumées principalement par les hommes. S’étant préoccupé du problème de la discrimination sexuelle, certains pays européens ont commencé à pratiquer des quotas de représentation des femmes dans des sociétés publiques.

    Selon les données de PricewaterhouseCoopers, en Russie on voit toujours plus de femmes aux postes de dirigeants. En espace d’une année la proportion des femmes a considérablement augmenté à des postes clés, tels que le directeur général 21 %, et le directeur financier 60 %. A en croire les données du Fonds « Opinion publique », plus de la moitié des Russes considèrent que les femmes doivent s’engager plus activement dans la sphère politique. /L

    Lire aussi:

    Pourquoi notre Q.I. est-il en train de baisser?
    Trois blondes candidates déclarées à la présidentielle russe de 2018
    Pourquoi les Français sont-ils appelés à financer le «journalisme libre» en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik