Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Pussy Riot: le jugement équitable pour 53% des Russes

    Société
    URL courte
    Affaire Pussy Riot (71)
    0 14 0 0

    La condamnation de trois membres du groupe punk féminin Pussy Riot à deux ans de prison chacune pour hooliganisme est équitable pour 53% des Russes, selon les résultats d'un sondage présentés jeudi par le fonds russe Opinion publique (FOM).

    La condamnation de trois membres du groupe punk féminin Pussy Riot à deux ans de prison chacune pour hooliganisme est équitable pour 53% des Russes, selon les résultats d'un sondage présentés jeudi par le fonds russe Opinion publique (FOM).

    27% des personnes interrogées estiment que le jugement prononcé le 17 août dernier est inéquitable et 19% des Russes sont sans opinion. Dans le même temps, 66% des Russes dénoncent la "prière punk" de Pussy Riot et seuls 7% l'approuvent, d'après le sondage.

    Le 17 août, le tribunal Khamovnitcheski de Moscou a condamné trois des cinq membres du groupe Pussy Riot - Maria Alekhina, Ekaterina Samoutsevitch et Nadejda Tolokonnikova - à deux ans de prison pour avoir commis un acte de hooliganisme dans la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou, haut lieu du culte orthodoxe russe, le 21 février 2012. Lors de leur prière punk, les jeunes femmes avaient tenu des propos blasphématoires et ont demandé à la Vierge de "chasser Poutine".

    Selon le sondage, ceux qui approuvent le jugement sont le plus souvent des personnes aux revenus inférieurs à 9.000 roubles (223 EUR) par mois (61%), les plus de 46 ans (60%) et les électeurs de Vladimir Poutine (59%). Le jugement a suscité le mécontentement des partisans du milliardaire et ancien candidat à la présidence russe Mikhaïl Prokhorov (55%), des personnes aux revenus de plus de 20.000 roubles (496 EUR) par mois (40%), et des diplômés de l'enseignement supérieur (34%).

    L'affaire a eu un grand retentissement en Russie et dans le monde. Des manifestations de soutien à Pussy Riot se sont déroulées dans plusieurs pays.

    Pour 9% des personnes interrogées, l'intérêt de la communauté internationale pour le procès de Pussy Riot s'explique par une mauvaise disposition à l'égard de la Russie. 6% ont déclaré que l'affaire avait un caractère politique et 4% ont estimé que la "prière punk" avait blessé les sentiments religieux des croyants. D'ailleurs, 56% des Russes croient que le procès ne nuira pas à l'image de la Russie.

    Un Russe sur dix estime qu'il fallait condamner les jeunes femmes au civil, 8% jugent nécessaire de les condamner à des peines plus sévères et 4% souhaitent que leur peine soit allégée. Un Russe sur cent a proposé de leur infliger une fessée et autant de Russes les auraient acquittées à la place des juges.

    34% des personnes interrogées ont suivi le procès de Pussy Riot, 32% ont déclaré que l'affaire était trop médiatisée et 25% ont été satisfaites de la couverture du procès. 19% des Russes ont déclaré ne rien savoir sur Pussy Riot.

    Le sondage a été réalisé les 25 et 26 août auprès de 1.300 habitants de 43 entités de la Fédération de Russie.

     

    Dossier:
    Affaire Pussy Riot (71)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik