Société
URL courte
0 04
S'abonner

Au début de l'année scolaire, les étudiantes iraniennes sont confrontées à de nouvelles restrictions. Trois douzaines d'universités dans le pays ont interdit aux femmes de recevoir une éducation sur environ 80 disciplines, notamment la physique nucléaire, l'informatique et la littérature anglaise.

Au début de l'année scolaire, les étudiantes iraniennes sont confrontées à de nouvelles restrictions.

Trois douzaines d'universités dans le pays ont interdit aux femmes de recevoir une éducation sur environ 80 disciplines, notamment la physique nucléaire, l'informatique et la littérature anglaise.

Les déclarations faites par des responsables iraniens, qui notent que ces professions « ne correspondent pas à la nature féminine », pourraient être retrouvées dans les médias.

Certains militants des droits humains estiment que c'est une manifestation de politiques visant à l'exclusion des femmes de l'éducation.

Lire aussi:

Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
En continu: un avion s'écrase en Afghanistan, le Pentagone annonce le crash de son E-11A - vidéo
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik