Ecoutez Radio Sputnik
    Surpopulation carcérale : l'Italie pointée par la CEDH

    Surpopulation carcérale : l'Italie pointée par la CEDH

    Photo : EPA
    Société
    URL courte
    0 01

    La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné le gouvernement de l'Italie à verser une amende de 100 000 euros pour sa surpopulation carcérale. L'Italie dispose de 12 mois pour redresser la situation.

    La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné le gouvernement de l'Italie à verser une amende de 100 000 euros pour sa surpopulation carcérale. L'Italie dispose de 12 mois pour redresser la situation.

    Ainsi la Cour de Strasbourg a fait droit à la plainte déposée en 2009 par sept détenus purgeant des peines de réclusion dans des prisons italiennes. Les plaignants affirmaient avoir occupé des cellules de 9 mètres carrés partagées avec deux autres prisonniers, alors que la norme recommandée est de 4 mètres carrés d'espace personnel. En plus, ce manque d'espace a été aggravé selon eux par d'autres traitements discriminatoires tels que le manque d'eau chaude et l'éclairage insuffisant.T

    Lire aussi:

    Plus d’argent russe pour la Cour européenne des droits de l’Homme?
    Un détenu avertit les gendarmes d’un incident avec… un portable à la prison de Grasse
    Surpopulation carcérale : « La France est hors la loi »
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik