Ecoutez Radio Sputnik
    Stop aux migrations illégales !

    Stop aux migrations illégales !

    Photo : RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    La Russie durcit la lutte contre la migration illégale. Le président Vladimir Poutine a signé toute une série de lois visant à durcir la responsabilité de la violation de la législation migratoire. Il est prévu de punir tant les travailleurs étrangers illégaux que les organisateurs des migrations illégales.

    Conformément aux amendements, l’entrée en Russie sera interdite aux étrangers ayant violé précédemment le délai de séjour dans le pays. Il leur sera interdit d’entrer en Russie pendant trois ans. Le président a approuvé, en outre, les amendements au Code pénal supposant les peines plus dures pour l’organisation des migrations illégales. Les organisateurs pourront être condamnés à la réclusion jusqu’à sept ans.

    Il est nécessaire de contrôler les migrations, estime le directeur d’études de la compagnie Head Hunter Gleb Lebedev :

    « Ces mesures sont, à mon avis, positives parce qu’elles rendent le marché plus transparent et civilisé. C’est l’essentiel dont on a besoin aujourd’hui. On va voir si ces mesures s’avéreront efficaces ».

    D’après les données officielles du Service fédéral des migrations, 3 à 5 millions de travailleurs étrangers travaillent illégalement dans le pays. Selon les experts indépendants, ils sont deux ou trois fois plus nombreux.

    80 % des migrants qui arrivent en Russie sont citoyens de la CEI. Ils le font légalement en profitant du régime sans visas pour gagner de l’argent et aider leurs familles. Leur travail est sans aucun doute nécessaire pour l’économie croissante du pays, dit l’expert du Conseil public auprès du Service des migrations pour Moscou Youri Moskovski :

    « Nous n’avons pas de quartiers ethniques, il n’y a pas chez nous de massacres de citoyens étrangers comme par exemple, en France. Le taux de criminalité à l’égard des citoyens étrangers est actuellement en baisse en Russie bien que les étrangers soient plus nombreux de près d’un tiers par rapport à l’année dernière. Cela confirme que la situation économique dans le pays est satisfaisante. Les gens se rendent chez nous pour travailler ».

    Selon les experts sondés par La Voix de la Russie, ces mesures démontrent que la Russie met le cap sur une nouvelle politique de migration, attrayante pour les migrants légaux et dure pour ceux qui violent les lois. /L

    Lire aussi:

    Le réchauffement climatique, les migrants, l’Europe: et la France?
    Fondations de Soros: le régime sans visa entre l’Ukraine et l’UE peut être annulé
    Ce document «menace le monde entier»: Budapest refuse le Pacte de l’Onu sur les migrations
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik