Ecoutez Radio Sputnik
    • Le 31 janvier n’est pas seulement la fin du premier mois de l’année, mais c’est aussi l’anniversaire non officiel de la vodka russe. En effet, il y a 148 ans tout juste, Dmitri Mendeleïev a défendu sa thèse de doctorat intitulée « Considérations sur la combinaison de l’alcool et de l’eau » à Saint-Pétersbourg. Malgré le fait que le travail du grand chimiste portait sur les interactions possibles entre l’alcool et l’eau, cela fait deux siècles déjà que ce jour est considéré comme le début de la boisson alcoolisée à 40 degrés en Russie.
    • Pour revenir à l’histoire, rappelons que Mendeleïev n’a pas inventé la vodka. Cette forte boisson enivrante est apparue bien longtemps avant lui. Selon certaines sources, la vodka a été introduite en Russie au XVIe en provenance de Scandinavie, selon d’autres un siècle plus tôt en provenance de Gênes.
    • Au fur et à mesure, l’association de l’alcool et de l’eau est devenue de plus en plus populaire non seulement en Russie, mais aussi à l’étranger.
    • Le mot « vodka » est le mot le plus utilisé par les étrangers en voyage en Russie.
    • En 1894, le gouvernement russe a breveté comme vodka nationale russe la Moskovskaïa ossobaïa (Spéciale de Moscou), qui titre 40 degrés et est filtrée au travers d’un filtre à charbon.
    • Aujourd’hui, il n’y a pas que des vodkas à 40 degrés qui sont produites comme, par exemple la Kaloujskaïa ossobaïa (Spéciale de Kalouga) à 38 degrés et la Sibirskaïa (de Sibérie) à 45 degrés.
    • En 1982, la cour d’arbitrage internationale a réaffirmé la priorité de la Russie en ce qui concerne la production de la vodka comme boisson alcoolisée d’origine russe.
    • Aujourd’hui, la vodka est une marque russe, tout autant que les matriochkas et le caviar rouge.
    • Au XXIe siècle, il existe des musées de la vodka un peu partout dans le monde, et pas seulement en Russie. Par exemple, une exposition s’est ouverte dans le centre d’Amsterdam en 2008.
    • Ci-contre : objet exposé au musée d’histoire de la vodka à l’intérieur du Kremlin d’Izmaïlovo.
    • Ci-contre : objet exposé au musée d’histoire de la vodka à l’intérieur du Kremlin d’Izmaïlovo.
    • Ci-contre : objet exposé au musée d’histoire de la vodka à l’intérieur du Kremlin d’Izmaïlovo.
    • Rappelons qu’une consommation régulière de vodka peut provoquer des maladies des organes vitaux.
    Photo : EPA
    Le 31 janvier n’est pas seulement la fin du premier mois de l’année, mais c’est aussi l’anniversaire non officiel de la vodka russe. En effet, il y a 148 ans tout juste, Dmitri Mendeleïev a défendu sa thèse de doctorat intitulée « Considérations sur la combinaison de l’alcool et de l’eau » à Saint-Pétersbourg. Malgré le fait que le travail du grand chimiste portait sur les interactions possibles entre l’alcool et l’eau, cela fait deux siècles déjà que ce jour est considéré comme le début de la boisson alcoolisée à 40 degrés en Russie.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos