Ecoutez Radio Sputnik
    Une plongée dans le lac le plus froid de Yakoutie

    Une plongée dans le lac le plus froid de Yakoutie

    © Vesti.Ru
    Société
    URL courte
    0 17 0 0

    Les plongeurs russes ont effectué une plongée dans le lac yakoute de Labynkyr. Il se trouve dans l’une des zones les plus froides de notre planète. Les conditions extrêmes dans lesquelles s’est produite cette immersion, permettent aux plongeurs de faire enregistrer leur record dans Le Livre Guinness des records.

    Une équipe de recherche sous-marine originaire du Tatarstan, membre de la Société géographique de Russie, composée de 10 plongeurs, est partie marquer ce record en Iakoutie. Sept plongeurs ont travaillé pour fournir les conditions nécessaires à l’immersion de leurs trois coéquipiers. Ces derniers sont des plongeurs ayant 20 ans d’expérience, sélectionnés exprès pour cette mission. L’un d’eux, Alexandre Goubine, qui a déjà effectué plus de 3000 plongées, a livré ses impressions à La Voix de la Russie.

    « Je m'attendais à ressentir les températures froides une fois dans l’eau. Mais vu que je pratique la plongée régulièrement, l’eau froide est devenue une norme pour moi et je me sentais très bien. Bizarre, mais en cette journée de grand froid j’étais en excellente forme physique. J'étais même prêt à faire des exercices physiques après l’immersion ».

    Il faisait - 46 degrés Celsius, lorsque les plongeurs ont réalisé la plongée dans le lac Labynkyr. Les participants à l’expédition disent qu’ils ont eu de la chance - c’était une journée relativement « chaude » pour le climat local. C’est le changement brusque de température lors de la plongée, qui a inquiété certains membres de l’équipe. Car l’équipement peut aussi en pâtir. Rares sont les plongeurs qui seraient prêts à se lancer dans une telle expédition. C’est pourquoi le fait que des Russes aient réussi à toucher le fond du lac en y restant pendant 23 minutes est un exploit digne du Livre Guinness des records.

    « Notre record – c’est une immersion totale avec des scaphandres au Pôle et pendant la saison froide », explique le coordinateur de l’expédition, l’explorateur Andreï Agarkov. « Le fait même de l’immersion, le fait que nos collègues aient pu plonger dans cette eau pour y rester au minimum 10 minutes (les règles l’obligent) et qu’ils aient pu sortir de l’eau sans aide extérieure, ayant gardé connaissance – c’est un vrai record. Et en plus, il n’y a pas eu d’incidents techniques ».

    Le lac Labynkyr est situé à 100 kilomètres du village d’Oymiakon (Yakoutie) – l’un des plus froids de la Terre. Ce lac se trouve à 1 020 mètres d'altitude et possède une profondeur d’environ 52 mètres. Selon la légende locale, un monstre vit au fond de ce lac. Pour apaiser ce monstre avant l’immersion des plongeurs, un chaman a été invité exprès pour célébrer un rite spécial de protection. Cependant, les membres de l'expédition ont assuré La Voix de la Russie, qu’ils n’ont pas pu voir la créature légendaire dans les eaux profondes de ce lac. /L

    Lire aussi:

    Assèchement du lac d'Ourmia en Iran: la vie de 14 millions de personnes menacée
    Des biologistes trouvent des millions de lacs d’«eau primitive» au Canada
    Le lac Tchokrak: les boues thérapeutiques en Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik