Ecoutez Radio Sputnik
    Le Maroc mise sur le marché russe du tourisme

    Le Maroc mise sur le marché russe du tourisme

    Photo : en.wikipedia.org/Dilli2040/cc-by-sa 3.0
    Société
    URL courte
    0 72 0 0

    Cette année, la Russie est devenue un marché prioritaire pour le secteur du tourisme du Royaume du Maroc. En effet, depuis les dernières années, le nombre de touristes russes ayant visité le Royaume chérifien n’a cessé d’augmenter. Certes, le nombre de touristes russes se rendant au Maroc est encore loin des chiffres des touristes français, espagnols, allemands, britanniques et italiens, mais tout le monde admet que le marché russe possède un potentiel énorme pour le développement du tourisme à destination du Maroc.

    Passant de 9000 touristes russes en 2005 à plus de 30 000 en 2010, l’objectif cette année est de dépasser le nombre de 50 000 visiteurs annuels en provenance de Russie. On est évidemment loin des plus de 1,7 million de touristes français séjournant annuellement au Maroc, car les Russes ne commencent véritablement à découvrir le Royaume que depuis les dernières années. Mais quand on sait qu’environ 2,5 millions de touristes russes se reposent chaque année en Turquie et qu’environ 1,5 million optent pour l’Egypte, et connaissant les atouts indéniables du Maroc, il y a de quoi être optimiste. L’objectif étant à moyen et long terme de faire de la Russie l’un des marchés clés pour le tourisme marocain, notamment dans le cadre de la « Vision 2020 » du gouvernement marocain qui ambitionne d’attirer près de 2 millions de Russes par an à l’horizon de 2020.

    Concernant les villes marocaines les plus visitées par les touristes russes, Agadir, la plus grande station balnéaire du Royaume, occupe de loin la première place. En seconde position vient Marrakech, la capitale touristique du Maroc (destination favorite des Français). Casablanca, la capitale économique du pays arrive en troisième position. Selon les sondages, les russes ayant séjourné au Maroc, reviennent avec de très bons souvenirs et un grand nombre d’entre eux comptent y revenir.

    Un grand rôle dans ce développement du tourisme en provenance de Russie et des pays voisins à destination du Royaume du Maroc est joué par la délégation de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) à Moscou, qui existe depuis près de quatre ans. M. Samir Soussi Riah, directeur de la délégation de l’ONMT en Russie et dans les pays de la CEI connaît par ailleurs très bien le marché du tourisme russe et ses spécificités. De plus, c’est un grand familier de Moscou et de la Russie en général, où il vit depuis plus de 20 ans. Il maîtrise parfaitement le russe.

    Autre point important, depuis 2005 les Russes sont exonérés de visa pour le Maroc. Concernant la liaison aérienne entre les deux pays, Royal Air Maroc, la compagnie nationale aérienne du Royaume, réalise à l’heure actuelle trois vols hebdomadaires directs Moscou-Casablanca. En outre, les voyagistes russes assurent des vols charters au départ de Moscou et Saint-Pétersbourg vers Agadir, toujours sous l’impulsion active de la délégation de l’Office National Marocain du Tourisme à Moscou. Ce qui donne actuellement une liaison de huit dessertes par semaine.

    Compte tenu de l’intérêt grandissant de la part des touristes russes pour le Maroc, et des atouts très importants que possède le pays : plus de 300 jours d’ensoleillement par an, étant bordé par l’océan Atlantique à l’ouest et la mer Méditerranée au nord, s’enorgueillissant d’une culture, d’une histoire et de traditions d’une richesse exceptionnelle, sans oublier de mentionner l’accueil chaleureux du peuple marocain et sa cuisine réputée. Le fait également d’être considéré comme le « carrefour de civilisations » procure au Maroc une position unique. Tout cela, combiné à l’intérêt sans cesse croissant des Russes pour le Maroc conforte l’optimisme des autorités marocaines concernant le marché russe.

    Lire aussi:

    Turku, Barcelone… L’enquête sur les attentats en Europe mène vers le Maroc
    Une zone de libre-échange entre la Russie et le Maroc créée d'ici à un an
    Un groupe terroriste neutralisé en Espagne et au Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik