Ecoutez Radio Sputnik
    Si tu veux bien dormir – attends le printemps

    Si tu veux bien dormir – attends le printemps

    © Flickr.com/by cdw9/cc-by-nc
    Société
    URL courte
    0 22 0 0

    Les savants britanniques ont désigné le mois de février comme le pire mois pour le sommeil. Selon leurs données, justement à la fin de l'hiver, la plupart des gens souffrent de somnolence constante et de basse tension artérielle.

    En hiver, dans l'hémisphère boréal – y compris en Russie, et peut-être avant tout là, – un nombre considérable de gens se sentent mal à l’aise. Il est naturel que la fatigue due à l'absence du soleil s'accumule justement vers le mois de février, remarque le médecin somnologue Roman Bouzounov.

    « Que se passe-t-il pendant la saison sombre ? L’homme part au travail alors qu’il fait sombre, il revient du travail –il fait sombre de nouveau. C'est-à-dire, il ne voit pas en réalité la lumière solaire, et la dépression saisonnière se développe. Cet état est connu et bien décrit, il se manifeste par une somnolence, une fatigue, des perturbations du sommeil ».

    En Russie, plusieurs gens liaient traditionnellement la somnolence avec le passage à l'heure d'hiver et d'été, qui a été supprimé en 2011, quand l'heure d'été était laissée aux Russes. Le gouvernement trouve inutile maintenant de résoudre le problème du passage à l'heure d’hiver, il propose de garder l'état actuel, a déclaré le Premier ministre Dmitri Medvedev dernièrement.

    D'autre part, on sait d’après l’expérience que la personne s'adapte au changement horaire d’une heure au cours des 24 heures suivantes. Mais comment vaincre quand la somnolence de février ?

    « Il faut respecter régulièrement le régime du sommeil et de la veillée, parce que dès que la personne commence à dormir à son aise pendant le week-end, ce n’est pas bien ... Pendant la semaine de travail, on se lève 6 heures du matin, et le week-end, on dort jusqu'à midi. Que se passe-t-il ? Chaque week-end, le fuseau horaire est déplacé pour 6 heures dans un sens, ensuite pour 6 heures dans le sens inverse. Mais l'adaptation se passe ainsi « une heure – une journée », alors, on s'adapte pour le week-end suivant, et puis tout recommence… »

    Et ceux qui sont habitués à utiliser comme somnifère des boissons alcoolisées, doivent être sur leur garde, cela peut amener à la dépression,  indiquent les chercheurs. Même si la vie n'est pas réjouissante, essayez, comme les psychologues le conseillent, de « porter des lunettes roses » et, par un effort de volonté, de rester dans la positive attitude. /L

    Lire aussi:

    Voici le lien entre le manque de sommeil et les menteurs
    Pourquoi s’endort-on lorsque l’on s’ennuie?
    Le phénomène des «marmottes» lié à une mutation du génome humain
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik