Ecoutez Radio Sputnik
    L'oreille d'un écrivain a été mise à prix en Azerbaïdjan

    L'oreille d'un écrivain a été mise à prix en Azerbaïdjan

    © Flickr.com/monojussi/cc-by-nc-sa 3.0
    Société
    URL courte
    0 2 0 0

    En Azerbaïdjan le parti progouvernemental Musavat moderne a promis un prix à celui qui couperait une oreille

    En Azerbaïdjan le parti progouvernemental Musavat moderne a promis un prix à celui qui couperait une oreille de l'écrivain Akram Aïlisli, auteur du roman Rêves de pierre.

    Le dirigeant du parti Hafiz Hadjiev a déclaré que dans son roman Aïlisli a offensé les réfugiés azerbaïdjanais et qu'il devait être puni.

    « La semaine dernière nous avons adopté une telle décision à l'issue d' un débat. Cette décision est ferme et irrévocable », a communiqué Hadjiev. Son exécution a été confiée aux jeunes membres du parti. Une recompense de quelque 10 000 euros a été promise à celui qui couperait l'oreille de l'écrivain.

    Lire aussi:

    Trump et le «bouton nucléaire»: plus terrible que les films d'horreur de King
    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Explosions dans un dépôt d'armes en Azerbaïdjan, des blessés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik