Ecoutez Radio Sputnik
    Rome se recueille à la veille de l’intronisation du nouveau Pape

    Rome se recueille à la veille de l’intronisation du nouveau Pape

    Photo : EPA
    Société
    URL courte
    0 11

    Rome attend avec impatience la cérémonie d’intronisation du Pape François I qui doit avoir lieu demain. Le conclave des 12-13 mars a élu à ce poste le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio.

    Le moine italien Massimo Coppo qui vit à quelques centaines de km de Rome a fait tout ce chemin nu-pieds pour acclamer le nouveau Pontife avec l’ensemble des fidèles. Il voit un sens particulier dans le nom que s’est pris le nouveau pape en l’honneur de Saint-François d’Assise qui aidait les pauvres.

    Le Pape ne roule pas en voiture préférant se déplacer à pied. Il ne porte pas les chaussures et la pèlerine rouges qui ressortent à son statut. Il communique avec les gens dans la rue et souhaite à tout le monde un agréable repas à la fin de sa première homélie dominicale, - sont autant de sujet qui sont vivement discutés à Rome. Et pendant ce temps, le nouveau Pontife ne cesse de surprendre : il baise la main aux dignitaires de l’église pendant la rencontre avec les cardinaux et la caresse le chien qui accompagne un journaliste aveugle. Même les sceptiques endurcis sont pris d’enthousiasme.

    Mais la modestie et la simplicité du pape François ne devraient tromper personne. En effet, le nouveau Pape sait défendre à pied ferme les intérêts de l’église et du monde chrétien et est parfaitement capable de relever les défis du temps.

    Les délégations de 180 pays sont attendues à la cérémonie d’intronisation du Pape François. La Russie sera représentée par le président de la Douma Serguei Narychkine et le métropolite de Volokolamsk Hilarion en charge des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. L’évêque orthodoxe n’avait encore jamais rencontré le cardinal Bergoglio. C’est le 20 mars, lors de l’audience accordée par la Pontife aux représentants des églises chrétiennes du monde qu’il pourra se faire la première impression du chef de l’église catholique.

    Lire aussi:

    Le pape veut écouter Donald Trump avant de le juger
    Le Secrétaire d'État du Vatican: la Russie doit jouer un rôle d'édificateur de la paix
    Le numéro deux du Vatican souhaite rencontrer Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik