Ecoutez Radio Sputnik
    La police américaine autorisée à prélever de l'ADN

    La police américaine autorisée à prélever de l'ADN

    © Flickr.com/EMSL/cc-by-nc-sa 3.0
    Société
    URL courte
    0 3 0 0

    Aux Etats-Unis la Cour suprême a autorisé la police à prélever des échantillons d'ADN des personnes arrêtées.

    Selon la Cour, cette procédure est comparable aux relevés d'empreintes digitales et est, par conséquent, autorisée par la Constitution.

    La décision n'a pas été prise à l'unanimité. Certains juges de la Cour suprême n'étaient pas d'accord avec la majorité affirmant que cela étendait trop les compétences de la police.

    Les organes de sécurité prélèvent déjà depuis longtemps des échantillons d'ADN des personnes condamnées. La pratique peut dorénavant être appliquée à l'égard des personnes qui n'ont pas été reconnues coupables.

    Lire aussi:

    L’entrée en Chine en échange d'empreintes digitales
    Une «super-empreinte digitale» pour déverrouiller les smartphones
    Porochenko doit-il craindre réellement la destitution?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik