Ecoutez Radio Sputnik
    Soldat ou strip-teaseuse ?

    Soldat ou strip-teaseuse ?

    Photo : RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 62 0 0

    Les réseaux sociaux sont de plus en plus populaires. Tous ceux qui le désirent peuvent créer leur « foire aux vanités » : exposer des photos, des vidéos, partager leurs impressions avec leurs amis. Et les femmes soldats israéliennes ne font pas exception. En raison de photos qu’elles ont publiées sur Facebook, tout un scandale a éclaté en Israël.

    Des femmes soldats israéliennes ont été poursuivies pour des photos de nu qui sont apparues sur une page du réseau social Facebook. Sur la base militaire où les jeunes filles faisaient leur service, des conférences sont actuellement organisées sur la façon de se comporter dans l’armée.

    Des conscrites ont en fait posté sur les réseaux sociaux des photos d'elles en sous-vêtements. De plus, il est probable que la séance photo a eu lieu sur la base militaire. En conséquent, des mesures disciplinaires ont été prononcées contre ces inconditionnelles des réseaux sociaux, qui se sont montrées indignes du métier de soldat en Israël.

    Ce n’est pas la première fois que des soldats israéliens sont punis pour des images inappropriées publiées sur les réseaux sociaux. Ainsi, en 2010, une vidéo est apparue sur Youtube montrant un soldat dansant autour d’une femme palestinienne qui avait les yeux bandés. Après cet incident, d’autres faits similaires ont été rendus publics, comme par exemple des photographies de femmes soldats posant avec pour toile de fond des prisonniers palestiniens. Et en mars dernier, un tireur d’élite israélien a posté sur Instagram la photographie d’un enfant palestinien qu’il observait depuis le viseur de son fusil. Cette image a révolté des internautes et des responsables militaires.

    Selon Vladimir Faïnzilberg, psychiatre de l’Institut de Psychanalyse de Moscou, ce qui peut au premier abord apparaître comme une blague peut avoir de graves conséquences :

    « Le haut degré de moralité et le niveau d’un soldat de n’importe quelle armée ne permet pas la frivolité. À mon avis, une femme sans préparation mentale préliminaire n’est pas prête à servir dans l’armée ».

    Selon l’expert, le comportement des jeunes femmes soldats démontre leur totale impréparation et leur immaturité quant au service militaire. Chacune d’elle considère le service comme une sorte de jeu, et les notions d’honneur et de dignité sont renvoyées au second plan. Et ce n’est pas la seule affaire qui témoigne de la crise que traverse l’armée israélienne. Une question se pose alors logiquement : les femmes sont-elles en général inaptes à servir dans les forces armées ?

    La question du genre dans l’armée n’est pas un phénomène apparu au 21e siècle. Comme le montre l’histoire, dès le quatrième siècle avant JC, à Athènes et à Sparte, des femmes étaient intégrées dans les forces armées grecques. Par la suite, des femmes ont toujours pris part aux différentes guerres. Il est clair qu’à cette époque, on était encore loin des réseaux sociaux et faire étalage de ses charmes devant le monde entier était juste impossible. Et même sans cela, durant la Seconde Guerre mondiale, dans le contexte du quotidien militaire pesant, il est peu probable que les jeunes filles se seraient comportées comme sur un podium.   N

    On croit souvent que l’armée fait d’un adolescent un homme, mais comment influence-t-elle le psychisme des femmes ? Selon le rédacteur en chef de la revue L’Arsenal de la Patrie et membre du Conseil social rattaché à la Commission militaro-industrielle russe, Victor Murakhovski :

    « Certains traits de caractère que l’on associe plutôt aux hommes deviennent plus saillants : la rudesse, la détermination, l’effort à réaliser des plans, etc. Quant à trouver une femme à l’avant sur ​​le champ de bataille, dans ce cas les spécificités de la psychologie féminine ont une influence négative, à la différence d’un travail dans les quartiers généraux ou dans les centres de transmission ».

    L’image de femme-soldat est devenue si populaire aujourd’hui qu’on la retrouve partout, notamment dans les productions culturelles comme les jeux en ligne ou les films. De plus en plus de jeunes filles soldats veulent faire comme leurs héroïnes cinématographiques, si bien qu’elles en oublient presque où est le jeu et où est le réel.

    Lire aussi:

    Un soldat israélien agresse une journaliste de RT couvrant les tensions à Jérusalem
    Pourquoi les Français sont-ils appelés à financer le «journalisme libre» en Syrie?
    Un adolescent palestinien tué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik