Société
URL courte
0 10
S'abonner

Un tribunal américain a statué qu’arrêter les passants et les fouiller, ce que fait la police de New York, violait les droits des minorités inscrits dans la constitution. La police a arrêté et fouillé environ cinq millions de personnes au cours des dix dernières années. La majorité d’entre eux étaient de noirs ou latino-américains.

Le nombre de contrôles dans la rue a considérablement augmenté depuis que Michael Bloomberg a été élu maire en 2002. Pour lui, cette méthode a permis une forte baisse des crimes de violence et aussi du port d’arme illégal dans les rues de la ville.

Le tribunal a demandé une série de réformes et a désigné un superviseur indépendant pour vérifier qu’elles sont bien mises en œuvre.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook