Ecoutez Radio Sputnik
    L’Assomption de la Saint Vierge : de l’affliction à la joie

    L’Assomption de la Saint Vierge : de l’affliction à la joie

    Photo : RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Les croyants des Eglises russe, serbe, géorgienne, de Jérusalem et d’autres églises orthodoxes du monde célèbrent aujourd’hui l’une des fêtes principales : l’Assomption de la Vierge.

    Les croyants se souviennent ce jour du décès et de l’inhumation de la Vierge Marie, mère de Jésus Christ. Chaque chrétien ressent ce jour l’affliction et la joie, affirme le supérieur de l’église Alexandre Nevski auprès de l’Institut d’Etat des relations internationales l’archiprêtre Igor Fomine :

    Il n’existe pas de mort pour les chrétiens, les défunts se séparent de leurs proches et passent à la vie éternelle. Nous nous réjouissons ce jour, la Vierge devenue consolatrice de ceux qui la connaissaient que de tous ceux qui s’adressent à elle avec foi et espoir.

    Selon la légende, ayant vécu après la crucifixion du Sauveur à Jérusalem, la Vierge persécutée est contrainte de s’abriter à Efes. Ayant ressenti la mort approcher, la Vierge Marie revient à Jérusalem, poursuit le prêtre.

    Tout comme l’Archange lui annonce un jour la naissance de son fils sans pareil, la Vierge apprend que sa mort approche en voyant un lis. Elle donne les derniers sermons aux apôtres et donne son âme à Dieu.

    L’apôtre Thomas arrive à Jérusalem trois jours après l’inhumation de la Vierge Les autres apôtres le condiment au tombeau mais il n’y en a pas de Vierge. La Vierge paraît un peu plus tard entourée d’anges aux apôtres et leur dit : « Réjouissez-vous : je suis avec vous tous les jours ! »

    Les chrétiens ne célébraient pas jusqu’au 5ème siècle la fête de l’Assomption de la Vierge. Cela s’est produit pour la première fois en Syrie. A l’époque la fête s’appelait autrement : Souvenir de la Bienheureuse. Actuellement divers pays orthodoxes ont leurs traditions de fêter l’Assomption de la Vierge. Ce qui les unit : c’est le rite solennel d’inhumation de la Vierge.

    Lire aussi:

    La virginité au nom du Christ pourrait-elle protéger contre le harcèlement?
    Le lac Onega au cœur de la taïga et d’un réseau d’une cinquantaine de rivières
    Brexit interne: Londres est-il en train de perdre ses territoires d’outre-mer?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik