Ecoutez Radio Sputnik
    Mariage gay, Gender : réunion de dissidents européens soutenus par la Russie

    Mariage gay, Gender : réunion de dissidents européens soutenus par la Russie

    © Collage : La Voix de la Russie
    Société
    URL courte
    0 9 0 0

    La France dispose maintenant de la loi Taubira qui, permettant le mariage homosexuel et l'adoption des enfants pour les couples homosexuels, débouche sur la location des ventres et sur le Gender. La conférence de Leipzig du 23 novembre fait intervenir des experts du monde de la politique et de la famille d'Allemagne, de Russie et de France, qui s'interrogent sur notre avenir et qui refusent ce nouveau monde tiré d'un mauvais livre de science fiction. En zone Europe, la dissidence s'organise donc, se structure à un niveau européen de Brest (France) à Vladivostok et vante le modèle russe car seule la Russie protège la famille, celle de nos parents, contre les nouveaux courants d'Occident prônant légalement son éclatement. Le 23 novembre, ce sont plus de 700 personnes qui sont attendues pour lancer la résistance européenne contre la mondialisation à outrance qui phagocyte les traditions de nos nations. Le Printemps français fait partie des invités. Béatrice Bourges, très attendue, va parler aux auditeurs allemands et russes de la situation en France. La vraie Europe, voulue par le Général de Gaulle, refuse le démantèlement de son Histoire, de ses traditions et de son origine historique. Les Russes, largement représentés, sont là pour soutenir et rencontrer leurs collègues européens.

    Image de la France à l'étranger. « La conférence de Leipzig, qui se pose la question de savoir si les peuples européens risquent d'être éliminés, invite des experts de la famille, de la politique de l'Allemagne, la Russie et la France, pour parler du rôle du féminisme, des dangers des nouvelles lois touchant la famille et les enfants, pour parler de la baisse des naissances des peuples européens, de la rééducation sexuelle qui a court aujourd'hui dans nos sociétés », explique Jürgen Elsässer l'organisateur de la conférence et patron du magazine Compact, qui dénonce une France qui marche sur la tête : « Nous invitons Béatrice Bourges, qui est considérée par le gouvernement français comme la femme la plus dangereuse de France. »

    Invités. Cette conférence invite des personnalités comme Peter Scholl Latour (journaliste expert du monde arabe et franco-allemand, Thilo Sarrazin (politicien allemand du SPD connu pour son livre fracassant sur la fin de l'Allemagne), Béatrice Bourges (politicienne française et chef du Printemps français ) qui nous avait parlé de nouveau projets et de ses inquiétudes sur ce qui constitue une menace pour notre civilisation, les députés russes de la Douma et du parti de Poutine Elena Mizoulina, chef à la Douma de la commission des affaires familiales et adjointe Olga Batalina, qui sont à l'origine de la loi de juin 2013 interdisant la propagande homosexuelle auprès des mineurs en Russie, Natalia Narotchnitskaya (historienne, spécialiste des relations internationales) qui a participé à la fondation en France de l’Institut de la Démocratie et de la Coopération (IDC) à Paris pour répondre aux accusations émises contre le gouvernement de Vladimir Poutine et pour mettre en garde contre la réécriture américaine de l'histoire des relations entre la Russie et l'Occident, André Sikojev chef de la communauté orthodoxe russe en Allemagne, Frauke Petry, chef du nouveau parti allemand AfD, parti anti Bruxelles.

     

    La conférence mettra notamment en garde contre les nouvelles tendances visant à donner la vie sans l'existence de parents. N

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres