Ecoutez Radio Sputnik
    Vol vers Mars : « On nous a dit qu'il ne faut pas espérer »

    Vol vers Mars : « On nous a dit qu'il ne faut pas espérer »

    Photo : EPA
    Société
    URL courte
    0 1 0 0

    Le Russe Artem Gontcharov qui est devenu l'un des candidats pour les membres de l'expédition vers Mars dans le cadre du projet de colonisation de la planète rouge Mars One a donné une interview à la station de radio russe Business FM.

    « Pour le moment, les organisateurs ne promettent rien. Ils nous disent qu’il sera un vol aller simple, et qu’il y a rien à espérer. Mais il est possible que dans 40 ans après l’arrivée sur Mars, il aura une possibilité de revenir. Les quatre premiers colons devraient préparer « la voie » pour les personnes qui viendront à la planète tous les 2 ans », a indiqué le candidat.

    Gontcharov a également déclaré que sa famille ne croit pas que le vol vers la 4ème planète aura lieu, et ne pense pas qu'il la quitterait pour toujours.

    Lire aussi:

    L’espace, pour toujours: ces jeunes femmes russes préparent leur aller simple vers Mars
    Deux nouvelles planètes cachées au fin fond du système solaire?
    Une grande planète naine découverte au-delà de l'orbite de Neptune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik