Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Pour un tiers des Russes, la Russie traverse une crise économique (sondage)

    Société
    URL courte
    0 0 0 0

    34% des Russes estiment que la Russie traverse une crise économique et 31% croient qu'il existe un risque de crise, selon un sondage réalisé par la fondation russe Opinion publique (FOM).

    34% des Russes estiment que la Russie traverse une crise économique et 31% croient qu'il existe un risque de crise, selon un sondage réalisé par la fondation russe Opinion publique (FOM).

    "17% des personnes interrogées disent qu'il n'y a aucun risque de crise économique. D'autre part, 28% des sondés ont annoncé avoir eu récemment des difficultés économiques ("je n'ai pas assez d'argent pour acheter des produits de première nécessité", "les prix alimentaires sont énormes", "réduction de personnel, moins d'emplois")" a indiqué la fondation sur son site.

    38% des Russes estiment que la situation économique est stable en Russie, mais 36% sont persuadés que la situation se détériore. 15% des sondés voient une amélioration de l'économie et les autres n'ont pas de réponse.

    Dans le même temps, 61% des personnes interrogées disent que ces derniers temps, les médias n'ont diffusé aucune information alarmante sur la situation économique dans le pays.

    Le sondage a été réalisé auprès de 1.500 adultes dans 43 régions russes les 25 et 26 janvier 2014.

    Le rouble a chuté depuis le début de l'année, en même temps que les autres monnaies émergentes. Cette tendance s'est accentuée suite à la décision de la Banque de Russie de limiter ses interventions ciblées sur le marché des changes afin de fluidifier la souplesse du cours du rouble. Au cours du mois de janvier, le taux de change du dollar a augmenté de 8%, avec un maximum de 35,24 roubles, et celui de l'euro de 7%, atteignant 48,10 roubles. Les Russes ont commencé à acheter plus de monnaie étrangère, provoquant une pénurie de dollars et d'euros dans les bureaux de change de certaines villes. Les autorités et les experts conseillent à la population de ne pas réagir aux changements à court terme sur le marché des changes. Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a assuré que la chute du rouble était temporaire.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik