Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    La Birmanie accusée de persécuter ses musulmans

    Société
    URL courte
    0 12
    S'abonner

    Des défenseurs des droits de l’Homme affirment être en possession de documents prouvant les discriminations perpétrées par le gouvernement Birman à l’encontre des Rohingyas, une communauté musulmane minoritaire.

    Environ 800 000 Rohingyas vivent dans l’Ouest de la Birmanie, sur un petit territoire à la frontière de l’Inde et du Bangladesh. Selon les données de l’ONU, ils sont l’une des communautés les plus persécutées du monde.

    Selon les défenseurs des droits de l’Homme, les autorités birmanes sanctionnent les familles musulmanes de plus de deux enfants, contrôlent les mariages et limitent leur liberté de mouvement.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik