Ecoutez Radio Sputnik
    Inde : un adolescent étranglé et pendu pour relations avec une fille d'une caste supérieure

    Inde : un adolescent étranglé et pendu pour relations avec une fille d'une caste supérieure

    © Photo : www.kingtur.ru
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Deux hommes et un adolescent ont été arrêtés dans l'ouest de l'Inde pour avoir étranglé et pendu un adolescent de 17 ans qui avait une relation avec une jeune fille appartenant à une caste supérieure à la sienne, a annoncé mercredi la police.

    Le jeune homme a été assassiné lundi dans le village de Kharda, dans l'Etat de Maharashtra, informe l'AFP.

    Deux hommes, dont le frère de la jeune fille, ainsi qu'un adolescent ont été arrêtés, a précisé la police, indiquant qu'elle recherchait sept autres hommes impliqués dans cette attaque.

    « Le frère de la fille ainsi que quelques amis ont vu le couple assis dans un champ. Les émotions ont déferlé. Ils ont attaqué le garçon, l'ont battu et l'ont étranglé avec une corde. Puis ils l'ont pendu à un arbre », a déclaré à l'AFP le responsable de l'enquête, Dheeraj Patil.

    Le système des castes demeure profondément enraciné dans de nombreuses régions de l'Inde, notamment dans les zones rurales reculées. Bien que les discriminations fondées sur le système des castes soient interdites par la loi, le mariage, l'éducation, l'emploi et la propriété de la terre continuent dans de nombreux cas à être soumis à ces divisions sociales héréditaires.

    Depuis des siècles, des meurtres, appelés « crimes d'honneur », sont commis contre de jeunes couples dont les relations sont désapprouvées par leurs familles ou par leur communauté, notamment dans les régions rurales traditionnelles. L'appartenance d'un des partenaires à une caste ou à une religion différente peut être une motivation pour commettre un « crime d'honneur ».

    Lire aussi:

    Médias & politiques: «la communion dans la communication»
    En Inde, le viol collectif deux jours durant d'une adolescente provoque l'émoi national
    Un refugié irakien soupçonné du meurtre d’une fille en Allemagne reconnaît son crime
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik