Ecoutez Radio Sputnik
    Japon : 9 enfants sur 10 retirés aux parents finissent en foyer (HRW)

    Japon : 9 enfants sur 10 retirés aux parents finissent en foyer (HRW)

    © Flickr.com/scottgunn/cc-by-sa 3.0
    Société
    URL courte
    0 10

    Près de 90% des jeunes Japonais enlevés à leurs familles ne sont pas placés dans des familles d'accueil mais dans des institutions, le taux le plus élevé de toute l'OCDE, a annoncé jeudi Human Rights Watch (HRW).

    A titre de comparaison, HRW relève qu'en Australie, c'est pratiquement l'inverse, avec 93,5% des enfants enlevés à leurs géniteurs par voie de justice qui sont placés dans des familles d'accueil, informe l'AFP.

    « Ça fend le coeur de voir tous ces gosses dans des institutions et foyers, qui n'ont pas cette chance d'être dans une famille qui s'occuperait d'eux », a commenté Kanae Doi, responsable au Japon de Human Rights Watch.

    Selon le volumineux rapport de l'ONG (119 pages), environ 39.000 enfants ont été retirés à leurs familles sur une période de trois ans au Japon, au motif que les parents ne voulaient pas ou étaient incapables de s'en occuper.

    « Au Japon, l'intérêt des parents passe avant celui des enfants », déclare un travailleur social cité dans le rapport de HRW.

    L'ONG souligne par ailleurs que les institutions et foyers qui accueillent ces enfants auraient un intérêt à ce que cette situation ne change pas pour d'évidentes raisons financières, car ils reçoivent des fonds proportionnels au nombre d'enfants qu'ils hébergent. N

    Lire aussi:

    RT reçoit des dizaines de demandes d'adoption d'enfants russes devenus orphelins en Irak
    Le pays le plus peuplé du monde appellerait à enfanter pour des bénéfices financiers
    Enfants russes à Bagdad: «On nous bombardait, nous n'avions rien à manger»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik