Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Les Russes deux fois plus nombreux à qualifier Poutine de dirigeant compétent

    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le nombre de Russes qui considèrent le président Vladimir Poutine comme un homme politique sage et compétent a doublé en un an, indique un sondage publié mercredi par le Centre russe d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

    Le nombre de Russes qui considèrent le président Vladimir Poutine comme un homme politique sage et compétent a doublé en un an, indique un sondage publié mercredi par le Centre russe d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

    "Les Russes considèrent Vladimir Poutine en premier lieu comme un dirigeant sage et compétent (21%) et comme un homme déterminé et persévérant (20%). Disons à titre de comparaison qu'il y a un an, des avis analogues ont été émis respectivement par 10% et 14% des sondés", lit-on dans l'étude.

    Plus de 40% des personnes interrogées témoignent leur respect au président et saluent son expérience et sa décision de réunir la Crimée et la Russie, un tiers (37%) apprécient son énergie et sa détermination et 27% reconnaissent sa perspicacité.

    "16% des Russes sont convaincus que Vladimir Poutine est un homme à cheval sur les principes et 15% estiment qu'il jouit du respect de son entourage. 12% des sondés apprécient la probité et le désintéressement du chef de l'Etat", soulignent les sociologues, ajoutant qu'en tant que responsable politique, Vladimir Poutine suscite des émotions positives chez la plupart des Russes.

    Les Jeux olympiques de Sotchi et le retour de la Crimée dans giron russe ont considérablement relevé la popularité du président russe et le niveau de confiance dont il bénéficie.

    Le sondage ci-dessus a été effectué les 19 et 20 avril auprès de 1.600 personnes vivant dans 130 localités de la Russie.

    Lire aussi:

    Au baromètre de la confiance internationale, Poutine bat Trump
    L’armée russe pourra-t-elle protéger son pays? Les Russes répondent
    Le Kremlin commente le sondage sur un candidat inexistant au poste de Président russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik