Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie a une grande influence mondiale (sondage)

    La Russie a une grande influence mondiale (sondage)

    Photo : RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    La plupart des Russes (82%) estiment que leur pays a une grande influence sur la scène internationale, selon un sondage réalisé par le Centre russe d'étude de l'opinion publique (VTsIOM).

    Le nombre des personnes persuadées que la Russie jouit d'une grande influence internationale a augmenté d'un tiers en six ans (58% en 2008).
    Selon les sociologues, 25% des personnes interrogées qualifient l'influence de la Russie de « très grande » et 57% « d'assez grande ».

    Un Russe sur dix (11%) pense que son pays n'a pas beaucoup d'influence sur la scène internationale et seuls 3% des sondés affirment que Moscou ne participe presque pas au règlement des problèmes internationaux.

    La part des Russes souhaitant que la Russie récupère le statut de superpuissance qu'elle a perdu après la chute de l'URSS a augmenté de 34% à 42% depuis 2003. Cette idée est surtout populaire parmi les personnes âgées (52%), les personnes qui n'ont pas terminé leurs études secondaires (53%) et les partisans du Parti communiste (59%).

    41% des personnes interrogées estiment que Russie doit tout faire pour se retrouver parmi les 10 ou 15 pays les plus développés et les plus influents d'ici 100 ans.

    La part des personnes souhaitant que la Russie occupe une place de leader dans seulement l'espace de l'ex-URSS a diminué de 16% en 2003 à 10% en 2014.

    Le sondage a été réalisé les 12 et 13 avril dernier auprès de 1.600 habitants de 130 villes et villages russes. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Plus de 80% des Ukrainiens qualifient de chaos la situation dans leur pays
    À l'approche de ses six mois de présidence, Trump bat des records d'impopularité
    En Europe et aux USA, qui a peur des grands méchants Russes? Un sondage répond
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik