Ecoutez Radio Sputnik
    Avenir de l’atome pacifique : sur la Terre et dans l’espace

    Avenir de l’atome pacifique : sur la Terre et dans l’espace

    Photo: RIA Novosti
    Société
    URL courte
    0 0 0

    Le nucléaire est en train de vivre un autre renouveau : les réacteurs se perfectionnent, la technologie de traitement de déchets nucléaires se modernise, de nouveaux contrats de construction de centrales sont signés. Quel avenir pour l’atome pacifique ?

    Les chercheurs spécialistes en nucléaire n’arrêtent pas de discuter des perspectives de l’utilisation de l’énergie atomique à des fins civils. Si les technologies modernes permettant de garantir la sécurité de l’exploitation des centrales nucléaires, ne suscitent pas de débats, le choix du combustible pour les réacteurs du futur divisent les spécialistes. Aujourd’hui le secteur du nucléaire utilise dans les réacteurs les assemblages combustible sur la base de l’uranium-235 qui est en train de devenir assez rare dans la nature et dont les réserves seront épuisées d’ici une cinquantaine d’années. C’est pourquoi le nucléaire privilégiera les technologies permettant de combiner le réacteur et l’accélérateur de particules afin de produire une énergie à partir de l’uranium-238 dont les ressources sont, au contraire, abondantes. Le réacteur combiné à l’accélérateur de particules fournira à la planète une énergie bon marché et sans danger et ce, pendant plusieurs centaines d’années, est convaincu le professeur Igor Ostretsov, un des plus grands spécialistes russe en physique nucléaire.

    « Le développement de nouveaux schémas du nucléaire est aujourd’hui une question brûlante. Nous essayons de convaincre la communauté de ce qu’il faut brûler non pas l’uranium-235 mais l’uranium-238. Mais pour le brûler, il doit y avoir un accélérateur de particules. Les schémas que nous proposons permettent de recycler le combustible nucléaire usé nos réacteurs étant capables de fonctionner avec du combustible nucléaire usé puisque celui-ci est presque à 100% composé de l’uranium-238 ».

    L’espace est un autre vecteur important de développement pour le nucléaire. Dans l’avenir lorsque l’homme entamera ses vols interplanétaires l’énergie atomique sera utilisée par les vaisseaux spatiaux habités, avance Andreï Gagarinskiy, directeur pour le développement de la recherche du centre national de recherche « Institut Kourtchatov ».

    « L’énergie nucléaire est nécessaire dans l’espace – les seuls panneaux photovoltaïques ne suffiront pas. Il y a aujourd’hui un moteur atomique qui est en train d’être développé et qui sera utilisé pour aller vers d’autres planètes dont Mars. Je crois que dans l’avenir il y aura des centrales nucléaires qui feront leur apparition sur la Lune. L’énergie atomique trouve son utilisation dans l’espace et par la suite cette utilisation sera encore plus large ».

    Bref, l’atome pacifique peut encore servir l’humanité sur la Terre et dans l’avenir lui aidera à explorer les galaxies lointaines de l’univers.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord à l’origine de la particule radioactive captée en Alaska?
    Le MEPhI crée un programme de simulation pour développer les réacteurs nucléaires du futur
    L’Irak demande aux puissances nucléaires de l’aider à construire un réacteur nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik