Ecoutez Radio Sputnik
    Sécurité du convoi humanitaire : Kiev rejette la responsabilité sur Moscou

    Sécurité du convoi humanitaire : Kiev rejette la responsabilité sur Moscou

    © Photo: RIA Novosti/Evgeny Kotenko
    Société
    URL courte
    0 420

    Moscou assume l'entière responsabilité de la sécurité du convoi humanitaire sur le territoire ukrainien, a annoncé vendredi Andreï Lyssenko, porte-parole du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine (SNBO).

    "La responsabilité de la sécurité de la colonne russe sur le territoire qui n'est pas contrôlé par les forces ukrainiennes est entièrement assumée par la Fédération de Russie", a déclaré M.Lyssenko lors d'un point de presse à Kiev.

    Selon lui, 34 camions faisant partie du convoi humanitaire russe ont franchi vendredi la frontière ukrainienne au point de passage d'Izvarino contrôlé par les insurgés pour prendre la direction de Lougansk. La Croix-Rouge internationale a refusé d'accompagner la colonne faute d'avoir reçu les garanties de sécurité demandées pour ses militants.

    "Réagissant à cette situation, la partie ukrainienne a proposé de tenir des négociations entre les chefs des états-majors généraux de l'Ukraine et de la Russie, mais la partie russe a décliné cette proposition", a indiqué M. Lyssenko.

    Selon le ministère russe des Affaires étrangères, Moscou a déployé des efforts sans précédents à tous les niveaux pour remplir les formalités nécessaires. A cet effet, la Russie a présenté au Comité international de la Croix-Rouge la liste exhaustive des cargaisons, satisfait la demande de Kiev concernant l'itinéraire d'acheminement de l'aide et les procédures de son transfert, signé les documents nécessaires et donné toutes les garanties de sécurité.

    La Croix-Rouge a officiellement reconnu avoir reçu les garanties de Moscou et avoir été informé des itinéraires d'acheminement du fret humanitaire.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Un convoi humanitaire attaqué dans une banlieue de Damas
    État-major russe: un kamikaze avec 10 kg d’explosifs désarmé près de la frontière syrienne
    Kiev renoncerait à récupérer Donetsk et Lougansk par la force
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik