Ecoutez Radio Sputnik
    Les corps retrouvés dans le Donbass auraient pu appartenir à des personnes, arrêtées par les militaires ukrainiens (ONU)

    Les corps retrouvés dans le Donbass auraient pu appartenir à des personnes, arrêtées par les militaires ukrainiens (ONU)

    © Photo: AP/Max Vetrov
    Société
    URL courte
    0 01

    Les personnes, dont les corps ont été retrouvés dans des fosses communes à Donbass (Est de l’Ukraine) auraient pu appartenir à des personnes, qui ont été arrêtées par les forces de l’ordre ukrainiennes, a indiqué ce vendredi le secrétaire général adjoint des Nations Unies aux droits de l'Homme Ivan Simonovic.

    Simonovic a également indiqué que si l’information sur l’utilisation des armes à sous-munitions dans le Sud-est de l’Ukraine se confirme, ces actions seront considérées comme un crime de guerre.

    Selon l'ONU, pour la date du 15 octobre, 3700 civils ont péri dans cette région et plus de 9000 ont été blessés.

    Lire aussi:

    Pourquoi les USA ne se hâtent pas pour arrêter d’utiliser les bombes à sous-munitions
    Les USA bientôt soumis à une enquête sur les crimes qu’ils auraient commis en Afghanistan?
    «Crimes de guerre» perpétrés par la coalition internationale: Damas s’adresse à l’Onu
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik