Société
URL courte
0 0 0
S'abonner

Des expériences secrètes avec des fragments de corps humains qui pourraient être livrés à partir des États-Unis sont effectuées dans les laboratoires du Royaume-Uni. Cela a été rapporté par le journal Mail on Sunday.

Le journal a indiqué que les tests « visent à identifier la nature des blessures subies dans des explosions de bombes improvisées qui ont tué et blessé des centaines de militaires en Afghanistan ».

Le journal désigne l'Imperial College London, connu pour sa faculté de médecine, comme l'un des endroits, où ces travaux sont effectués.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik