Ecoutez Radio Sputnik
    Société

    Crise en Ukraine: les Russes rejettent la responsabilité sur les USA

    Société
    URL courte
    0 72
    S'abonner

    Près de la moitié des Russes rejettent la responsabilité de la crise ukrainienne sur les Etats-Unis, a annoncé mardi à Moscou le Centre d'analyse russe Levada.

    Près de la moitié des Russes rejettent la responsabilité de la crise ukrainienne sur les Etats-Unis, a annoncé mardi à Moscou le Centre d'analyse russe Levada.

    Selon le Centre, 48% des Russes estiment que la politique des Etats-Unis qui souhaitaient organiser une nouvelle "révolution de couleur" a provoqué la crise en Ukraine.

    Les sondés ont également cité le "régime corrompu de l'ancien président Viktor Ianoukovitch" (27%), l'espoir des Ukrainiens à régler tous les problèmes du pays en se rapprochant de l'Union européenne (25%) et les efforts intenses de l'UE visant à entraîner l'Ukraine dans son giron (20%) en tant que possibles raisons de la crise dans le pays.

    Pour 19% des sondés, la crise ukrainienne a commencé suite aux manifestations de rue de l'opposition. 15% des personnes interrogées considèrent que les événements en cours en Ukraine ont été provoqués par les tentatives de M.Ianoukovitch de plaire à la fois à Moscou et à l'UE.

    56% des sondés (contre 41% en décembre 2013) estiment que l'Occident, qui cherche à soumettre l'Ukraine à son influence politique, a beaucoup contribué au début des manifestations d'opposition sur la place Maïdan de Kiev en décembre 2013. Ces manifestations se sont soldées par un coup d'Etat en février dernier.

    34% des personnes interrogées (contre 27% en décembre 2013) ont déclaré que les manifestations sur la place Maïdan étaient provoquées par des tendances nationalistes au sein de la société ukrainienne. 23% des Russes (contre seulement 9% en décembre 2013) expliquent les manifestations ayant précédé le coup d'Etat par le "mécontentement des Ukrainiens par le régime corrompu de Viktor Ianoukovitch".

    La réaction négative de l'Occident face à la réunification de la Crimée avec la Russie et à la proclamation de l'indépendance par les régions du sud-est de l'Ukraine s'explique par une "attitude hostile de l'Occident à l'égard de la Russie et le désir de profiter de cette occasion pour exercer des pressions sur Moscou" pour 67% des Russes. 12% des personnes interrogées estiment que l'Occident critique la Russie parce qu'il ne comprend ce qui se passe en Ukraine . D'autre part, 12% des sondés considèrent que l'Occident ne fait que condamner "l'annexion d'un territoire appartenant à un pays étranger", la violation des normes du droit international.

    86% des Russes soutiennent la réunification de la Crimée avec la Russie et 66% des sondés pensent que la Russie doit poursuivre sa politique malgré les sanctions occidentales. 24% appellent à rechercher un compromis pour obtenir la levée des sanctions, les autres ne s'expriment pas.

    40% des Russes souhaitent que les régions du sud-est de l'Ukraine (les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk ayant formé l'Union de Novorossia) deviennent un Etat indépendant, 13% (contre 35% en avril dernier) préfèrent qu'elles adhèrent à la Fédération de Russie.

    Pour 25% des Russes, le Donbass doit rester au sein de l'Ukraine tout en bénéficiant d'une plus grande indépendance par rapport à Kiev. Seuls 6% des sondés disent que le sud-est de l'Ukraine doit rester au sein de l'Ukraine aux mêmes conditions qu'avant la crise.

    Le sondage a été réalisé du 19 au 22 décembre auprès d'un panel représentatif de 1.600 adultes résidant dans 134 villes et villages de 46 régions russes. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik