Société
URL courte
Crise migratoire (789)
1429
S'abonner

Selon Mme Merkel, ces quotas doivent prendre en compte le nombre d’habitants des pays, mais aussi leur potentiel économique.

Au terme de pourparlers avec la première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt à Copenhague, la chancelière allemande Angela Merkel a appelé les pays de l’UE à introduire des quotas pour l’accueil des migrants.

Selon Mme Merkel, ces quotas doivent prendre en compte le nombre d’habitants des pays, mais aussi leur potentiel économique.

De l’avis de la chancelière, le sommet de l’UE tenu la semaine dernière a constitué « une ébauche, mais pas la résolution du problème ». De ce fait, la modification du système d’accueil des migrants devrait figurer à l’ordre du jour du prochain sommet européen prévu en juin.

Il y a quatre ans, la chancelière avait déclaré que le système actuel de répartition des migrants, formulé par le règlement Dublin II, ne fonctionnait plus. Selon ce document, c’est le pays où a été déposée la demande d’asile qui doit prendre en charge les sans-papiers.

Le récent naufrage en Méditerranée d’un chalutier transportant plus de 800 migrants, qui a causé la mort de 700 d’entre eux, a mis en lumière la crise que traverse l’UE dans la gestion de l'afflux de clandestins, qui s’est nettement accru sur fond de chaos régnant en Libye.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Migration clandestine : le sommet extraordinaire du 24 avril ne changera rien
La Russie, un modèle pour l'Europe?
A l'origine de l'immigration clandestine: la guerre
Le péril de migrants est la suite du désordre dans les pays arabes
Tags:
migration, migrants, Union européenne (UE), Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook