Ecoutez Radio Sputnik
    Une momie de mouton

    Deux tiers des momies d'animaux égyptiennes sont des faux

    © Flickr/ mathieudreo
    Société
    URL courte
    0 26
    S'abonner

    Une équipe de chercheurs britanniques a constaté que près d'un tiers des momies d'animaux de l'Égypte antique ne contenaient pas de restes d'animaux, et qu'un autre tiers était partiellement rempli de matériaux organiques - de bâtons et de roseau, rapporte la BBC News.

    Seulement un tiers des figures découvertes sont donc de vrais animaux momifiés. Les scientifiques sont arrivés à ces conclusions après avoir scanné plus de 800 momies d'animaux d'Égypte antique — chats, oiseaux et crocodiles.

    Les experts expliquent cette découverte par le fait que les producteurs n'avaient pas le temps de créer assez de momies, qui étaient très populaires dans l'Égypte antique. Les chercheurs ont également noté que les vendeurs de momies ne cachaient pas la composition de celles-ci, et les acheteurs savaient quel genre de momie ils achetaient.

    Dans l'Égypte antique (dans la période allant du 4e millénaire avant JC au VIIe siècle après JC), il y avait un culte des animaux, et les corps des dieux antiques contenaient des fragments d'animaux. Par exemple, Sobek, dieu de l'eau et de l'inondation du Nil, était représenté avec une tête de crocodile et chassait les forces des ténèbres.

    Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

    Lire aussi:

    Du mercure découvert dans une ancienne pyramide
    Que mangeaient nos ancêtres ?
    Une cité ancienne découverte en Amérique centrale?
    L'Iran récupère ses biens culturels retenus par les Etats-Unis depuis 1964
    Tags:
    momie, archéologie, animaux, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik